Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/349

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


d’Emath et de Sépharvaïm, et les établit dans les villes de Samarie en la place des enfants d’Israël. Ces peuples possédèrent Samarie, et habitèrent dans ses villes.

25 Lorsqu’ils eurent commencé à y demeurer, comme ils ne craignaient point le Seigneur, le Seigneur envoya contre eux des lions qui les tuaient.

26 On en porta la nouvelle au roi des Assyriens, et on lui fit dire : Les peuples que vous avez transférés en Samarie, et auxquels vous avez commandé de demeurer dans ses villes, ignorent la manière dont le Dieu de ce pays-là veut être adoré ; et ce Dieu a envoyé contre eux des lions qui les tuent, parce qu’ils ne savent pas la manière dont le Dieu de cette terre veut être adoré.

27 Alors le roi des Assyriens leur donna cet ordre, et leur dit : Envoyez en Samarie l’un des prêtres que vous en avez emmenés captifs ; qu’il y retourne, et demeure avec ces peuples, afin qu’il leur apprenne le culte qui doit être rendu au Dieu du pays.

28 Ainsi l’un des prêtres qui avaient été emmenés captifs de la province de Samarie, y étant revenu, demeura à Béthel, et il leur apprenait la manière dont ils devaient honorer le Seigneur.

29 Chacun de ces peuples ensuite se forgea son dieu, et ils les mirent dans les temples des hauts lieux que les Samaritains avaient bâtis ; chaque nation mit le sien dans la ville où elle habitait :

30 Les Babyloniens se firent leur dieu Sochoth-Bénoth ; les Cuthéens, Nergel ; ceux d’Emath, Asima ;

31 les Hévéens firent Nébahaz et Tharthac ; mais ceux de Sépharvaïm faisaient passer leurs enfants par le feu et les brûlaient pour honorer Adramélech et Anamélech, dieux de Sépharvaïm.

32 Tous ces peuples ne laissaient pas d’adorer le Seigneur. Ils choisissaient les derniers du peuple pour les établir prêtres de leurs hauts lieux, et ils offraient leurs sacrifices dans ces temples.

33 Et quoiqu’ils adorassent le Seigneur, ils servaient en même temps leurs dieux, selon la coutume des nations, du milieu desquelles ils avaient été transférés en Samarie.

34 Ces peuples suivent encore aujourd’hui leurs anciennes coutumes. Ils ne craignent point le Seigneur, ils ne gardent point ses cérémonies, ni ses ordonnances, ni ses lois, ni les préceptes qu’il donna aux enfants de Jacob, qu’il surnomma Israël,

35 avec lesquels il avait contracté son alliance, en leur donnant ce commandement si exprès : Ne révérez point les dieux étrangers, ne les adorez point, ne les servez point, et ne leur sacrifiez point ;

36 mais rendez tous ces devoirs au Seigneur, votre Dieu, qui vous a tirés de l’Egypte par une grande puissance, et en déployant la force de son bras. Révérez-le, adorez-le, et lui offrez vos sacrifices.

37 Gardez ses cérémonies, ses ordonnances, ses lois, et les préceptes qu’il vous a donnés par écrit ; observez-les tous les jours de votre vie : n’ayez aucune crainte des dieux étrangers.

38 N’oubliez jamais l’alliance qu’il a faite avec vous, et n’honorez point les dieux étrangers ;

39 mais craignez le Seigneur, votre Dieu ; et ce sera lui qui vous délivrera de la puissance de tous vos ennemis.

40 Cependant ils n’ont point écouté ces préceptes, et ils ont suivi leurs anciennes coutumes.

41 Ainsi ces peuples ont craint le Seigneur ; mais ils ont servi en même temps les idoles. Car leurs fils et leurs petits-fils font encore aujourd’hui ce qu’ont fait leurs pères.



LA troisième année d’Osée, fils d’Ela, roi d’Israël, Ezéchias, fils d’Achaz, roi de Juda, commença à régner.

2 Il avait vingt-cinq ans lorsqu’il monta sur le trône, et il régna vingt-neuf ans dans Jérusalem. Sa mère s’appelait Abi, et était fille de Zacharie.

3 Il fit ce qui était bon et agréable au Seigneur, selon tout ce qu’avait fait David, son père.

4 Il détruisit les hauts lieux, brisa les statues, abattit les bois profanes, et fit mettre en pièces le serpent d’airain que Moïse avait fait, parce que les enfants d’Israël lui avaient brûlé de l’encens jusqu’alors, et il l’appela Nohestan.

5 Il mit son espérance au Seigneur, le Dieu d’Israël : c’est pourquoi il n’y en eut point après lui, d’entre tous les rois de Juda, qui lui fût semblable, comme il n’y en avait point eu avant lui.

6 Il demeura attaché au Seigneur : il ne se retira point de ses voies, et il observa les commandements que le Seigneur avait donnés à Moïse.

7 C’est pourquoi le Seigneur était avec ce prince, et il se conduisait avec sagesse dans toutes ses entreprises. Il secoua aussi le joug du roi des Assyriens, et ne voulut plus lui être asservi.

8 Il battit les Philistins jusqu’à Gaza, et ruina leurs terres depuis les tours des gardes jusqu’aux villes fortes.

9 La quatrième année du roi Ezéchias, qui était la septième d’Osée, fils d’Ela, roi d’Israël, Salmanasar, roi des Assyriens, vint à Samarie, l’assiégea,

10 et la prit : car Samarie fut prise après un siége de trois ans, la sixième année du roi Ezéchias, c’est-à-dire, la neuvième année d’Osée, roi d’Israël ;