Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/31

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


que vous me demandez vaut quatre cents sicles d’argent. C’est son prix entre vous et moi : mais qu’est-ce que cela ? Enterrez celle qui vous est morte.

16 Ce qu’Abraham ayant entendu, il fit peser en présence des enfants de Heth l’argent qu’Ephron lui avait demandé, c’est-à-dire, quatre cents sicles d’argent en bonne monnaie, et reçue de tout le monde.

17 Ainsi le champ qui avait été autrefois à Ephron, dans lequel il y avait une caverne double qui regarde Mambré, fut livré à Abraham, tant le champ que la caverne, avec tous les arbres qui étaient autour,

18 et lui fut assuré comme un bien qui lui devint propre, en présence des enfants de Heth, et de tous ceux qui entraient dans l’assemblée à la porte de la ville.

19 Abraham enterra donc sa femme Sara dans la caverne double du champ qui regarde Mambré, où est la ville d’Hébron au pays de Chanaan.

20 Et le champ avec la caverne qui y était, fut livré en cette manière, et assuré à Abraham par les enfants de Heth, afin qu’il le possedât comme un sépulcre qui lui appartenait légitimement.



OR Abraham était vieux et fort avancé en âge, et le Seigneur l’avait béni en toutes choses.

2 Il dit donc au plus ancien de ses domestiques, qui avait l’intendance sur toute sa maison : Mettez votre main sous ma cuisse,

3 afin que je vous fasse jurer par le Seigneur, le Dieu du ciel et de la terre, que vous ne prendrez aucune des filles des Chananéens parmi lesquels j’habite, pour la faire épouser à mon fils ;

4 mais que vous irez au pays où sont mes parents, afin d’y prendre une femme pour mon fils Isaac.

5 Son serviteur lui répondit : Si la fille ne veut pas venir en ce pays-ci avec moi, voulez-vous que je remène votre fils au lieu d’où vous êtes sorti ?

6 Abraham lui répondit : Gardez-vous bien de remener jamais mon fils en ce pays-là.

7 Le Seigneur, le Dieu du ciel, qui m’a tiré de la maison de mon père et du pays de ma naissance, qui m’a parlé et qui m’a juré en me disant : Je donnerai ce pays à votre race ; enverra lui-même son ange devant vous, afin que vous preniez une femme de ce pays-là pour mon fils.

8 Si la fille ne veut pas vous suivre, vous ne serez point obligé à votre serment ; seulement ne remenez jamais mon fils en ce pays-là.

9 Ce serviteur mit donc sa main sous la cuisse d’Abraham, son maître, et s’engagea par serment à faire ce qu’il lui avait ordonné.

10 En même temps il prit dix chameaux du troupeau de son maître ; il porta avec lui de tous ses biens ; et s’étant mis en chemin, il alla droit en Mésopotamie, en la ville de Nachor.

11 Étant arrivé sur le soir près d’un puits hors de la ville, au temps où les filles avaient accoutumé de sortir pour puiser de l’eau, et ayant fait reposer ses chameaux, il dit à Dieu :

12 Seigneur Dieu d’Abraham, mon maître ! assistez-moi aujourd’hui, je vous prie, et faites miséricorde à Abraham, mon seigneur.

13 Me voici près de cette fontaine, et les filles des habitants de cette ville vont sortir pour puiser de l’eau.

14 Que la fille donc à qui je dirai : Baissez votre vaisseau afin que je boive ; et qui me répondra : Buvez, et je donnerai aussi à boire à vos chameaux ; soit celle que vous avez destinée à Isaac, votre serviteur ; et je connaîtrai par là que vous aurez fait miséricorde à mon maître.

15 A peine avait-il achevé de parler ainsi en lui-même, lorsqu’il vit paraître Rebecca, fille de Bathuel, fils de Melcha, femme de Nachor, frère d’Abraham, qui portait sur son épaule un vaisseau plein d’eau.

16 C’était une fille très-agréable, et une vierge parfaitement belle, et inconnue à tout homme ; elle était déjà venue à la fontaine ; et ayant rempli son vaisseau, elle s’en retournait.

17 Le serviteur allant donc au-devant d’elle, lui dit : Donnez-moi un peu de l’eau que vous portez dans votre vaisseau, afin que je boive.

18 Elle lui répondit : Buvez, mon seigneur. Et ôtant aussitôt son vaisseau de dessus son épaule, et le penchant sur son bras, elle lui donna à boire.

19 Après qu’il eut bu, elle ajouta : Je vais aussi tirer de l’eau pour vos chameaux, jusqu’à ce qu’ils aient tous bu.

20 Aussitôt ayant versé dans les canaux l’eau de son vaisseau, elle courut au puits pour en tirer d’autre, qu’elle donna ensuite à tous les chameaux.

21 Cependant le serviteur la considérait sans rien dire, voulant savoir si le Seigneur avait rendu son voyage heureux, ou non.

22 Après donc que les chameaux eurent bu, cet homme tira des pendants d’oreilles d’or, qui pesaient deux sicles, et autant de bracelets qui en pesaient dix.

23 Et en les lui donnant, il lui dit : De qui êtes-vous fille ? Dites-le-moi, je vous prie. Y a-t-il dans la maison de votre père du lieu pour me loger ?

24 Elle répondit : Je suis fille de Bathuel, fils de Melcha et de Nachor, son mari.