Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/303

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ouï sonner de la trompette, dit : Que veulent dire ces cris et ce tumulte de la ville ?

42 Lorsqu’il parlait encore, Jonathas, fils d’Abiathar, grand prêtre, se présenta ; et Adonias lui dit : Entrez, car vous êtes un brave homme, et vous nous apportez de bonnes nouvelles.

43 Jonathas répondit à Adonias : Je n’en ai point de bonnes à vous dire : car le roi David, notre seigneur, a établi roi Salomon.

44 Il a envoyé avec lui le grand prêtre Sadoc, le prophète Nathan, Banaïas, fils de Joïada, les Céréthiens et les Phéléthiens, et ils l’ont fait monter sur la mule du roi.

45 Et Sadoc, qrand prêtre, et le prophète Nathan, l’ont sacré roi à Gihon, d’où ils sont revenus avec des cris de réjouissance qui ont retenti par toute la ville : c’est là le bruit que vous avez entendu.

46 Salomon même est déjà assis sur le trône du royaume.

47 Et les serviteurs du roi ont été témoigner leur joie au roi David, notre seigneur, en lui disant : Que Dieu rende le nom de Salomon encore plus illustre que le vôtre, et qu’il élève son trône au-dessus de votre trône. Et le roi adorant Dieu dans son lit,

48 a dit : Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui m’a fait voir aujourd’hui du mes propres yeux mon fils assis sur mon trône.

49 Ceux donc qu’Adonias avait invités à son festin, se levèrent tous saisis de frayeur, et chacun s’en alla de son côté.

50 Adonias craignant Salomon, se leva de même, sortit au plus tôt, et s’en alla embrasser la corne de l’autel.

51 Alors on vint dire à Salomon : Voilà Adonias qui craignant le roi Salomon, se tient attaché à la corne de l’autel, et qui dit : Que le roi Salomon me jure aujourd’hui, qu’il ne fera point mourir son serviteur par l’épée.

52 Salomon répondit : S’il se conduit en homme de bien, il ne tombera pas en terre un seul cheveu de sa tête ; mais s’il se conduit mal, il mourra.

53 Le roi Salomon envoya donc vers Adonias, et le fit tirer de l’autel : et Adonias s’étant présenté devant le roi Salomon, l’adora ; et Salomon lui dit : Allez-vous-en en votre maison.



OR le jour de la mort de David étant proche, il donna ces avis à Salomon, son fils, et lui dit :

2 Me voici près du terme où tous les hommes doivent arriver. Armez-vous de fermeté, et conduisez-vous en homme de cœur.

3 Observez tout ce que le Seigneur, votre Dieu, vous a commandé. Marchez dans ses voies, gardez ses cérémonies, ses préceptes, ses ordonnances et ses lois, selon qu’il est écrit dans la loi de Moïse ; afin que tout ce que vous avez à faire et tout ce que vous entreprendrez, vous le fassiez avec sagesse.

4 C’est ainsi que le Seigneur vérifiera la parole qu’il m’a donnée, lorsqu’il m’a dit : Si vos enfants veillent sur leurs voies, et qu’ils marchent devant moi dans la vérité de tout leur cœur et de toute leur âme, vous aurez toujours quelqu’un de vos descendants qui sera assis sur le trône d’Israël.

5 Vous savez aussi de quelle manière m’a traité Joab, fils de Sarvia, et ce qu’il a fait à deux généraux de l’armée d’Israël, à Abner, fils de Ner, et à Amasa, fils de Jéther, qu’il a assassinés, ayant répandu leur sang durant la paix comme il aurait fait durant la guerre, et en ayant ensanglanté le baudrier qui était sur ses reins, et les souliers qu’il avait aux pieds.

6 Vous ferez donc selon votre sagesse, et vous ne permettrez pas qu’après avoir vieilli, il descende en paix dans le tombeau.

7 Vous témoignerez aussi votre reconnaissance aux fils de Berzellaï de Galaad, et ils mangeront à votre table, parce qu’ils sont venus au-devant de moi lorsque je fuyais devant Absalom, votre frère.

8 Vous avez de plus auprès de vous Seméi, fils de Géra, fils de Jémini, de Bahurim, qui prononça des malédictions contre moi, et me dit les outrages les plus sanglants, lorsque je m’en allais au camp ; mais parce qu’il vint au-devant de moi quand je passai le Jourdain, je lui jurai par le Seigneur que je ne le ferais point mourir par l’épée :

9 ne laissez pas néanmoins son crime impuni. Vous êtes sage pour savoir comment vous devez le traiter, et vous aurez soin qu’en sa vieillesse il ne descende au tombeau que par une mort sanglante.

10 David s’endormit donc avec ses pères, et il fut enseveli dans la ville de David.

11 Le temps du règne de David sur Israël fut de quarante ans. Il régna sept ans à Hébron, et trente-trois dans Jérusalem.

12 En même temps Salomon prit possession du royaume de David, son père, et son règne s’affermit puissamment.

13 Alors Adonias, fils d’Haggith, vint trouver Bethsabée, mère de Salomon. Bethsabée lui dit : Venez-vous ici avec un esprit de paix ? Il lui répondit : Oui, j’y viens avec des pensées de paix.

14 Et il ajouta : J’ai un mot à vous dire. Dites, répondit Bethsabée.

15 Vous savez, dit Adonias, que la couronne m’appartenait, et que tout Israël