Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/29

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





OR le Seigneur visita Sara, ainsi qu’il l’avait promis, et il accomplit sa parole.

2 Elle conçut et enfanta un fils en sa vieillesse, dans le temps que Dieu lui avait prédit.

3 Abraham donna le nom d’Isaac à son fils qui lui était né de Sara ;

4 et il le circoncit le huitième jour, selon le commandement qu’il en avait reçu de Dieu,

5 ayant alors cent ans ; car ce fut à cet âge-là qu’il devint père d’Isaac.

6 Et Sara dit alors : Dieu m’a donné un sujet de ris et de joie ; quiconque l’apprendra, s’en réjouira avec moi.

7 Et elle ajouta : Qui croirait qu’on aurait jamais pu dire à Abraham, que Sara nourrirait de son lait un fils qu’elle lui aurait enfanté lorsqu’il serait déjà vieux ?

8 Cependant l’enfant crût, et on le sevra ; et Abraham fit un grand festin au jour qu’il fut sevré.

9 Mais Sara ayant vu le fils d’Agar, Egyptienne, qui jouait avec Isaac, son fils, elle dit à Abraham :

10 Chassez cette servante avec son fils : car le fils de cette servante ne sera point héritier avec mon fils Isaac.

11 Ce discours parut dur à Abraham, à cause de son fils Ismaël.

12 Mais Dieu lui dit : Que ce que Sara vous a dit touchant votre fils et votre servante, ne vous paraisse point trop rude. Faites tout ce qu’elle vous dira, parce que c’est d’Isaac que sortira la race qui doit porter votre nom.

13 Je ne laisserai pas néanmoins de rendre le fils de votre servante chef d’un grand peuple, parce qu’il est sorti de vous.

14 Abraham se leva donc dès le point du jour, prit du pain et un vaisseau plein d’eau, le mit sur l’épaule d’Agar, lui donna son fils, et la renvoya. Elle étant sortie, errait dans la solitude de Bersabée.

15 Et l’eau qui était dans le vaisseau ayant manqué, elle laissa son fils couché sous un des arbres qui étaient là,

16 s’éloigna de lui d’un trait d’arc, et s’assit vis-à-vis, en disant : Je ne verrai point mourir mon enfant. Et élevant sa voix dans le lieu où elle se tint assise, elle se mit à pleurer.

17 Or Dieu écouta la voix de l’enfant ; et un ange de Dieu appela Agar du ciel, et lui dit : Agar, que faites-vous là ? Ne craignez point : car Dieu a écouté la voix de l’enfant du lieu où il est.

18 Levez-vous, prenez l’enfant, et tenez-le par la main : parce que je le rendrai chef d’un grand peuple.

19 En même temps Dieu lui ouvrit les yeux ; et ayant aperçu un puits plein d’eau, elle s’y en alla, y remplit son vaisseau, et en donna à boire à l’enfant.

20 Dieu assista cet enfant, qui crût et demeura dans les déserts, et il devint un jeune homme adroit à tirer de l’arc.

21 Il habita dans le désert de Pharan ; et sa mère lui fit épouser une femme du pays d’Egypte.

22 En ce même temps Abimélech, accompagné de Phicol qui commandait son armée, vint dire à Abraham : Dieu est avec vous dans tout ce que vous faites :

23 jurez-moi donc par le nom de Dieu, que vous ne me ferez point de mal, ni à moi, ni à mes enfants, ni à ma race ; mais que vous me traiterez, et ce pays dans lequel vous avez demeuré comme étranger, avec la bonté avec laquelle je vous ai traité.

24 Abraham lui répondit : Je vous le jurerai.

25 Et il fit ses plaintes à Abimélech, de la violence avec laquelle quelques-uns de ses serviteurs lui avaient ôté un puits.

26 Abimélech lui répondit : Je n’ai point su qui vous a fait cette injustice : vous ne m’en avez point vous-même averti ; et jusqu’à ce jour je n’en ai point entendu parler.

27 Abraham donna donc à Abimélech des brebis et des bœufs, et ils firent alliance ensemble.

28 Abraham ayant mis à part sept jeunes brebis qu’il avait tirées de son troupeau,

29 Abimélech lui demanda : Que veulent dire ces sept jeunes brebis que vous avez mises ainsi à part ?

30 Vous recevrez, dit Abraham, ces sept jeunes brebis de ma main, afin qu’elles me servent de témoignage, que c’est moi qui ai creusé ce puits.

31 C’est pourquoi ce lieu fut appelé Bersabée, c’est-à-dire, puits du jurement, parce qu’ils avaient juré là tous deux.

32 Et ils firent alliance près le puits du jurement.

33 Abimélech s’en alla ensuite avec Phicol, général de son armée ; et ils retournèrent au pays des Philistins. Mais Abraham planta un bois à Bersabée, et il invoqua en ce lieu-là le nom du Seigneur, le Dieu éternel.

34 Et il demeura longtemps au pays des Philistins.



APRÈS cela, Dieu tenta Abraham, et lui dit : Abraham ! Abraham ! Abraham lui répondit : Me voici, Seigneur !

2 Dieu ajouta : Prenez Isaac, Votre fils unique qui vous est si cher, et allez en la terre de Vision ; et là vous me l’offrirez en holocauste sur une des montagnes que je vous montrerai.

3 Abraham se leva donc avant le jour,