Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/28

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



26 La femme de Lot regarda derrière elle, et elle fut changée en une statue de sel.

27 Or Abraham s’étant levé le matin, vint au lieu où il avait été auparavant avec le Seigneur,

28 et regardant Sodome et Gomorrhe, et tout le pays d’alentour, il vit des cendres enflammées qui s’élevaient de la terre comme la fumée d’une fournaise.

29 Lorsque Dieu détruisait les villes de ce pays-là, il se souvint d’Abraham, et délivra Lot de la ruine de ces villes où il avait demeuré.

30 Lot étant dans Ségor, eut peur d’y périr, s’il y demeurait. Il se retira donc sur la montagne avec ses deux filles, entra dans une caverne, et y demeura avec elles.

31 Alors l’aînée dit à la cadette : Notre père est vieux, et il n’est resté aucun homme sur la terre qui puisse nous épouser selon la coutume de tous les pays.

32 Donnons donc du vin à notre père, et enivrons-le, et dormons avec lui, afin que nous puissions conserver de la race de notre père.

33 Elles donnèrent donc cette nuit-là du vin à boire à leur père : et l’aînée dormit avec lui, sans qu’il sentît ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.

34 Le jour suivant l’aînée dit à la seconde : Vous savez que je dormis hier avec mon père ; donnons-lui encore du vin à boire cette nuit, et vous dormirez aussi avec lui, afin que nous conservions de la race de notre père.

35 Elles donnèrent donc encore cette nuit-là du vin à leur père, et sa seconde fille dormit avec lui, sans qu’il sentît non plus ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.

36 Ainsi elles conçurent toutes deux de Lot, leur père.

37 L’aînée enfanta un fils, et elle le nomma Moab, c’est-à-dire, engendré du père. C’est lui qui est le père des Moabites, qui sont encore aujourd’hui.

38 La seconde enfanta aussi un fils qu’elle appela Ammon, c’est-à-dire, le fils de mon peuple. C’est lui qui est le père des Ammonites que nous voyons encore aujourd’hui.



ABRAHAM étant parti de là pour aller du côté du midi, habita entre Cadès et Sur. Et étant allé à Gérara pour y demeurer quelque temps,

2 il dit, parlant de Sara, sa femme, qu’elle était sa sœur. Abimélech, roi de Gérara, envoya donc chez lui, et fit enlever Sara.

3 Mais Dieu pendant une nuit apparut en songe à Abimélech, et lui dit : Vous serez puni de mort à cause de la femme que vous avez enlevée, parce qu’elle a un mari.

4 Or Abimélech ne l’avait point touchée ; et il répondit : Seigneur ! punirez-vous de mort l’ignorance d’un peuple innocent ?

5 Cet homme ne m’a-t-il pas dit lui-même qu’elle était sa sœur ? Et elle-même aussi ne m’a-t-elle pas dit qu’il était son frère ? J’ai fait cela dans la simplicité de mon cœur, et sans souiller la pureté de mes mains.

6 Dieu lui dit : Je sais que vous l’avez fait avec un cœur simple ; c’est pour cela que je vous ai préservé, afin que vous ne péchassiez point contre moi, et que je ne vous ai pas permis de la toucher.

7 Rendez donc présentement cette femme à son mari, parce que c’est un prophète ; et il priera pour vous, et vous vivrez. Si vous ne voulez point la rendre, sachez que vous serez frappé de mort, vous et tout ce qui est à vous.

8 Abimélech se leva aussitôt, lorsqu’il était encore nuit, et ayant appelé tous ses serviteurs, il leur dit tout ce qu’il avait entendu, et ils furent tous saisis de frayeur.

9 Il manda aussi Abraham, et lui dit : Pourquoi nous avez-vous traités de la sorte ? Quel mal vous avions-nous fait, pour avoir voulu nous engager, moi et mon royaume, dans un si grand péché ? Vous avez fait assurément à notre égard ce que vous n’auriez point dû faire.

10 Et continuant encore ses plaintes, il ajouta : Qu’avez-vous envisagé en agissant ainsi avec moi ?

11 Abraham lui répondit : J’ai songé et j’ai dit en moi-même : Il n’y a peut-être point de crainte de Dieu en ce pays-ci ; et ils me tueront pour avoir ma femme.

12 D’ailleurs elle est véritablement ma sœur, étant fille de mon père, quoiqu’elle ne soit pas fille de ma mère : et je l’ai épousée.

13 Or depuis que Dieu m’a fait sortir de la maison de mon père, je lui ai dit : Vous me ferez cette grâce, dans tous les pays où nous irons, de dire que je suis votre frère.

14 Abimélech donna donc à Abraham des brebis, des bœufs, des serviteurs et des servantes ; il lui rendit Sara, sa femme ;

15 et il lui dit : Vous voyez devant vous toute cette terre, demeurez partout où il vous plaira.

16 Il dit ensuite à Sara : J’ai donné mille pièces d’argent à votre frère ; afin qu’en quelque lieu que vous alliez, vous ayez toujours un voile sur les yeux devant tous ceux avec qui vous serez, et souvenez-vous que vous avez été prise.

17 Abraham pria Dieu ensuite, et Dieu guérit Abimélech, sa femme et ses servantes, et elles enfantèrent ;

18 car Dieu avait frappé de stérilité toute la maison d’Abimélech, à cause de Sara, femme d’Abraham.