Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/258

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


venu, hors Saül et Jonathas, son fils, il ne se trouva personne de tous ceux qui les avaient suivis, qui eût une lance ou une épée à la main.

23 Et la garde avancée des Philistins étant sortie de Machinas, s’avança vers Gabaa.



UN jour il arriva que Jonathas, fils de Saül, dit à un jeune homme qui était son écuyer : Venez avec moi, et passons jusqu’à cette garde avancée des Philistins, qui est au delà de ce lieu que vous voyez. Et il n’en dit rien à son père.

2 Saul cependant était logé à l’extrémité de Gabaa, sous un grenadier qui était à Magron ; et il avait environ six cents hommes avec lui.

3 Achias, fils d’Achitob, frère d’Ichabod, fils de Phinéès, fils d’Héli, grand prêtre du Seigneur à Silo, portait l’éphod. Et le peuple ne savait point non plus où était allé Jonathas.

4 Le lieu par où Jonathas tâchait de monter au poste que les Philistins occupaient, était bordé de côté et d’autre de deux rochers fort hauts et fort escarpés, qui s’élevaient en pointe comme des dents : l’un s’appelait Bosès, et l’autre Séné.

5 L’un de ces rochers était situé du côté du septentrion, vis-à-vis de Machmas, et l’autre du côté du midi, vis-à-vis de Gabaa.

6 Jonathas dit donc au jeune homme, son écuyer : Venez, passons jusqu’au poste de ces incirconcis : peut-être que le Seigneur combattra pour nous ; car il lui est également aisé de donner la victoire avec un grand ou avec un petit nombre.

7 Son écuyer lui répondit : Faites tout ce qu’il vous plaira ; allez où vous voudrez, et je vous suivrai partout.

8 Jonathas lui dit : Nous allons vers ces gens-là. Lors donc qu’ils nous auront aperçus,

9 s’ils nous parlent de cette sorte : Demeurez là jusqu’à ce que nous allions à vous ; demeurons à notre place, et n’allons point à eux.

10 Mais s’ils nous disent : Montez vers nous ; montons-y : car ce sera la marque que le Seigneur les aura livrés entre nos mains.

11 Lors donc que la garde des Philistins les eut aperçus tous deux, les Philistins dirent : Voilà les Hébreux qui sortent des cavernes où ils s’étaient cachés.

12 Et les plus avancés de leur camp s’adressant à Jonathas et à son écuyer, leur dirent : Montez ici, et nous vous ferons voir quelque chose. Jonathas dit alors à son écuyer : Montons, suivez-moi : car le Seigneur les a livrés entre les mains d’Israël.

13 Jonathas monta donc, grimpant avec les mains et les pieds, et son écuyer derrière lui : aussitôt on vit les uns tomber sous la main de Jonathas, et son écuyer qui le suivait tuait les autres.

14 Ce fut là la première défaite des Philistins, où Jonathas et son écuyer tuèrent d’abord environ vingt hommes, dans la moitié d’autant de terre qu’une paire de bœufs peut en labourer dans un jour.

15 L’effroi se répandit aussitôt dans la campagne, par toute l’armée des Philistins. Tous les gens de leur camp qui étaient allés pour piller, furent frappés d’étonnement, tout le pays fut en trouble, et il parut que c’était Dieu qui avait fait ce miracle.

16 Les sentinelles de Saül qui étaient à Gabaa de Benjamin, jetant les yeux de ce côté-là, virent un grand nombre de gens étendus sur la place, et d’autres qui fuyaient en désordre çà et là.

17 Alors Saül dit à ceux qui étaient avec lui : Cherchez, et voyez qui est sorti de notre camp. Et quand on eut fait cette recherche, on trouva que Jonathas et son écuyer n’v étaient pas.

18 Saül dit donc à Achias : Consultez l’arche de Dieu. Car l’arche de Dieu était là alors avec les enfants d’Israël.

19 Pendant que Saül parlait au prêtre, on entendit un bruit confus et tumultueux, qui venant du camp des Philistins, s’augmentait peu à peu, et qui retentissait de plus en plus. Saül dit donc au prêtre : C’est assez.

20 Et aussitôt il jeta un grand cri, qui fut accompagné de celui de tout le peuple : et étant venus au lieu du combat, ils trouvèrent que les Philistins s’étaient percés l’un l’autre de leurs épées, et qu’il s’en était fait un grand carnage.

21 Les Hébreux aussi qui avaient été avec les Philistins il n’y avait que deux ou trois jours, et qui étaient allés dans leur camp avec eux, vinrent se rejoindre aux Israélites qui étaient avec Saül et Jonathas.

22 Tous les Israélites aussi qui s’étaient cachés dans la montagne d’Ephraïm, ayant appris que les Philistins fuyaient, se réunirent avec leurs gens pour les combattre ; et il y avait déjà environ dix mille hommes avec Saül.

23 En ce jour-là le Seigneur sauva Israël : on poursuivit les ennemis jusqu’à Beth-aven ;

24 et les Israélites se réunirent en ce jour-là. Saül fit alors devant le peuple cette protestation avec serment : Maudit soit celui qui mangera avant le soir, jusqu’à ce que je me sois vengé de mes ennemis ! C’est pourquoi tout le peuple s’abstint de manger.

25 En même temps ils vinrent tous dans un bois où la terre était couverte de miel.