Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/243

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sommes par notre serment, et par les imprécations que nous avons faites, en disant : Maudit soit celui qui donnera sa fille en mariage aux enfants de Benjamin.

19 Voici donc la résolution qu’ils prirent entre eux ; ils dirent : Voici la fête solennelle du Seigneur qui se célèbre tous les ans à Silo, qui est située au septentrion de la ville de Béthel, et à l’orient du chemin qui va de Béthel à Sichem, et au midi de la ville de Lébona.

20 Puis ils donnèrent cet ordre aux enfants de Benjamin : Allez, leur dirent-ils, cachez-vous dans les vignes.

21 Et lorsque vous verrez les filles de Silo, qui viendront danser selon la coutume, sortez tout d’un coup des vignes, et que chacun de vous en prenne une pour sa femme, et retournez-vous-en au pays de Benjamin.

22 Et lorsque leurs pères et leur frères viendront se plaindre de vous, en vous accusant de cette violence, nous leur dirons : Ayez compassion d’eux : car ils ne les ont pas prises comme des victorieux prennent des captives par le droit de la guerre ; mais après qu’ils vous ont suppliés de leur donner vos filles, vous les leur avez refusées ; et ainsi la faute est venue de vous.

23 Les enfants de Benjamin firent ce qui leur avait été commandé ; et selon le nombre qu’ils étaient, chacun d’eux enleva une des filles qui dansaient, pour être sa femme. Etant ensuite retournés chez eux, ils bâtirent des villes, et y habitèrent.

24 Les enfants d’Israël retournèrent aussi dans leurs tentes, chacun dans sa tribu et dans sa famille. En ce temps-là il n’y avait point de roi dans Israël ; mais chacun faisait ce qu’il jugeait à propos.





RUTH.


________




DANS le temps qu’Israël était gouverné par des juges, il arriva sous le gouvernement de l’un d’eux une famine dans le pays, pendant laquelle un homme de Bethléhem, ville de Juda, s’en alla avec sa femme et ses deux fils au pays des Moabites, pour y passer quelque temps.

2 Cet homme s’appelait Elimélech, et sa femme Noémi. L’un de ses fils s’appelait Mahalon, et l’autre Chélion ; et ils étaient d’Ephrata, c’est-à-dire, de Bethléhem, qui est en Juda. Etant donc venus au pays des Moabites, ils y demeurèrent.

3 Elimélech, mari de Noémi, mourut ensuite, et elle demeura avec ses deux fils.

4 Ils prirent pour femmes des filles de Moab, dont l’une s’appelait Orpha, et l’autre Ruth. Après avoir passé dix ans en ce pays-là,

5 ils moururent tous deux, savoir, Mahalon et Chélion ; et Noémi demeura seule, ayant perdu son mari et ses deux enfants.

6 Elle résolut donc de retourner en son pays avec ses deux belles-filles qui étaient de Moab ; parce qu’elle avait appris que le Seigneur avait regardé son peuple, et qu’il leur avait donné de quoi se nourrir.

7 Après donc être sortie avec ses deux belles-filles de cette terre étrangère, et étant déjà en chemin pour retourner au pays de Juda,

8 elle leur dit : Allez en la maison de votre mère : que le Seigneur use de sa bonté envers vous, comme vous en avez usé envers ceux qui sont morts et envers moi.

9 Qu’il vous fasse trouver votre repos dans la maison des maris que vous prendrez. Elle les baisa ensuite ; et ses deux belles-filles se mirent à pleurer ; et élevant la voix, elles lui dirent :

10 Nous irons avec vous vers ceux de votre peuple.

11 Noémi leur répondit : Retournez, mes filles ; pourquoi venez-vous avec moi ? Ai-je encore des enfants dans mon sein pour vous donner lieu d’attendre de moi des maris ?

12 Retournez, mes filles, et allez-vous-en : car je suis déjà usée de vieillesse, et hors d’état de rentrer dans les liens du mariage. Quand je pourrais même concevoir cette nuit et mettre au monde des enfants,

13 si vous vouliez attendre qu’ils fussent grands et en âge de se marier, vous