Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/235

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et il fit un festin pour son fils Samson, selon la coutume que les jeunes gens avaient alors.

11 Les habitants de ce lieu l’ayant vu, lui donnèrent trente jeunes hommes pour l’accompagner ;

12 auxquels Samson dit : Je vais vous proposer une énigme ; et si vous pouvez me l’expliquer dans les sept jours du festin, je vous donnerai trente robes et autant de tuniques.

13 Si vous ne pouvez l’expliquer, vous me donnerez aussi trente robes et trente tuniques. Ils lui répondirent : Proposez votre énigme, afin que nous sachions ce que c’est.

14 Samson leur dit : La nourriture est sortie de celui qui mangeait, et la douceur est sortie du fort. Ils ne purent pendant trois jours expliquer cette énigme.

15 Mais le septième jour s’approchant, ils dirent à la femme de Samson : Gagnez votre mari par vos caresses, et faites qu’il vous découvre ce que son énigme signifie. Si vous ne voulez pas le faire, nous vous brûlerons, vous et toute la maison de votre père. Est-ce que vous nous avez conviés à vos noces pour nous dépouiller ?

16 Cette femme pleurait donc auprès de Samson, et se plaignait de lui, en disant : Vous me haïssez, et vous ne m’aimez point ; et c’est pour cela que vous ne voulez point m’expliquer l’énigme que vous avez proposée aux jeunes gens de mon peuple. Samson lui répondit : Je ne l’ai point voulu dire à mon père ni à ma mère : comment donc pourrais-je vous le dire ?

17 Elle pleura ainsi auprès de lui pendant les sept jours du festin. Enfin le septième jour, vaincu par ses importunités, il lui découvrit l’énigme ; et elle alla le redire aussitôt à ceux de sa ville,

18 qui vinrent le même jour, avant que le soleil fut couché, dire à Samson : Qu’y a-t-il de plus doux que le miel, et de plus fort que le lion ? Samson leur répondit : Si vous n’eussiez pas labouré avec ma génisse, vous n’eussiez jamais trouvé ce que mon énigme voulait dire.

19 En même temps l’Esprit du Seigneur saisit Samson, et étant venu à Ascalon, il y tua trente hommes, dont il prit les vêtements, et les donna à ceux qui avaient expliqué son énigme. Et étant dans une très-grande colère, il revint dans la maison de son père.

20 Cependant sa femme épousa un de ces jeunes hommes et de ses amis qui l’avaient accompagné à ses noces.



PEU de temps après, lorsque les jours de la moisson des blés étaient proches, Samson voulant aller voir sa femme, vint lui apporter un chevreau ; et lorsqu’il voulait entrer en sa chambre selon sa coutume, son père l’en empêcha, en disant :

2 J’ai cru que vous aviez de l’aversion pour elle ; c’est pourquoi je l’ai donnée à un de vos amis. Mais elle a une sœur qui est plus jeune et plus belle qu’elle, prenez-la pour votre femme au lieu d’elle.

3 Samson lui répondit : Désormais les Philistins n’auront plus sujet de se plaindre de moi, si je leur rends le mal qu’ils m’ont fait.

4 Après cela il alla prendre trois cents renards qu’il lia l’un à l’autre par la queue, et y attacha des flambeaux ;

5 et les ayant allumés, il chassa les renards, afin qu’ils courussent de tous côtés. Les renards aussitôt allèrent courir au travers des blés des Philistins, et y ayant mis le feu, les blés qui étaient déjà en gerbe, et ceux qui étaient encore sur pied, furent brûlés ; et le feu même se mettant dans les vignes, et dans les plants d’oliviers, consuma tout.

6 Alors les Philistins dirent : Qui a fait ce désordre ? On leur répondit : C’est Samson, gendre d’un homme de Thamnatha, qui a fait tout ce mal, parce que son beau-père lui a ôté sa femme, et l’a donnée à un autre. Et les Philistins étant venus chez cet homme, brûlèrent la femme de Samson avec son père.

7 Alors Samson leur dit : Quoique vous en ayez usé ainsi, je veux néanmoins me venger encore de vous ; et après cela je me tiendrai en repos.

8 Il les battit ensuite, et en fit un si grand carnage, que mettant la jambe sur la cuisse ils demeuraient tout interdits. Après cela Samson demeura dans la caverne du rocher d’Etam.

9 Les Philistins étant donc venus dans le pays de Juda, se campèrent au lieu qui depuis fut appelé Léchi, c’est-à-dire, la mâchoire, où leur armée fut mise en fuite.

10 Ceux de la tribu de Juda leur dirent : Pourquoi êtes-vous venus contre nous ? Les Philistins leur répondirent : Nous sommes venus pour lier Samson, afin de lui rendre le mal qu’il nous a fait.

11 Alors trois mille hommes de la tribu de Juda vinrent à la caverne du rocher d’Etam, et dirent à Samson : Ne savez-vous pas que nous sommes assujettis aux Philistins ? pourquoi les avez-vous traités de la sorte ? Il leur répondit : Je leur ai rendu le mal qu’ils m’ont fait.

12 Nous sommes venus, lui dirent-ils, pour vous lier, et pour vous livrer entre les mains des Philistins. Jurez-moi, leur dit Samson, et promettez-moi que vous ne me tuerez point.

13 Ils lui répondirent : Nous ne vous tuerons point ; mais après vous avoir lié, nous vous livrerons aux Philistins. Ils le lièrent donc de deux grosses cordes