Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/231

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


peur qu’on ne dise que j’ai été tué par une femme. L’écuyer faisant ce qu’il lui avait commandé, le tua.

55 Abimélech étant mort, tous ceux d’Israël qui étaient avec lui retournèrent chacun en sa maison.

56 Et Dieu rendit à Abimélech le mal qu’il avait commis contre son père, en tuant ses soixante et dix frères.

57 Les Sichimites aussi reçurent la punition de ce qu’ils avaient fait ; et la malédiction que Joatham, fils de Jérobaal, avait prononcée, tomba sur eux.



APRÈS Abimélech, Thola, fils de Phua, oncle paternel d’Abimélech, qui était de la tribu d’Issachar et qui demeurait à Samir en la montagne d’Ephraïm, fut établi chef d’Israël.

2 Et après avoir jugé Israël pendant vingt-trois ans, il mourut, et fut enseveli dans Samir.

3 Jaïr de Galaad lui succéda, et il fut juge dans Israël pendant vingt-deux ans.

4 Il avait trente fils qui montaient sur trente poulains d’ânesses, et qui étaient princes de trente villes au pays de Galaad, qui jusqu’aujourd’hui sont nommées de son nom, Havoth-Jaïr, c’est-à-dire, les villes de Jaïr.

5 Jaïr mourut depuis, et fut enseveli au lieu appelé Camon.

6 Mais les enfants d’Israël joignant de nouveaux crimes aux anciens, firent le mal aux yeux du Seigneur, et adorèrent les idoles de Baal et d’Astaroth, et les dieux de Syrie et de Sidon, de Moab, des enfants d’Ammon, et des Philistins : ils abandonnèrent le Seigneur et cessèrent de l’adorer.

7 Le Seigneur étant en colère contre eux, les livra entre les mains des Philistins et des enfants d’Ammon.

8 Et tous ceux qui habitaient au delà du Jourdain, au pays des Amorrhéens qui est en Galaad, furent affligés et opprimés cruellement pendant dix-huit ans :

9 de sorte que les enfants d’Ammon ayant passé le Jourdain, ravagèrent les tribus de Juda, de Benjamin et d’Ephraïm ; et Israël se trouva dans une extrême affliction.

10 Les Israélites crièrent donc au Seigneur, et lui dirent : Nous avons péché contre vous, parce que nous avons abandonné le Seigneur, notre Dieu, et que nous avons servi Baal.

11 Et le Seigneur leur dit : Les Egyptiens, les Amorrhéens, les enfants d’Ammon, les Philistins,

12 les Sidoniens, les Amalécites et les Chananéens, ne vous ont-ils pas autrefois opprimés ? et quand vous avez crié vers moi, ne vous ai-je pas délivrés d’entre leurs mains ?

13 Après cela néanmoins vous m’avez abandonné, et vous avez adoré les dieux étrangers. C’est pourquoi je ne penserai plus désormais à vous délivrer.

14 Allez, et invoquez les dieux que vous vous êtes choisis, et qu’ils vous délivrent eux-mêmes de l’affliction qui vous accable !

15 Les enfants d’Israël répondirent au Seigneur : Nous avons pêché ; faites-nous vous-même tout le mal qu’il vous plaira ; mais au moins pour cette heure délivrez-nous de nos maux.

16 Après avoir prié de la sorte, ils jetèrent hors de leurs terres toutes les idoles des dieux étrangers, et ils adorèrent le Seigneur Dieu, qui se laissa toucher de leur misère.

17 Cependant les enfants d’Ammon s’étant assemblés avec de grands cris, se campèrent dans le pays de Galaad ; et les enfants d’Israël s’étant assembles de leur côté pour les combattre, se campèrent à Maspha.

18 Alors les princes de Galaad se dirent les uns aux autres : Le premier d’entre nous qui commencera à combattre contre les enfants d’Ammon, sera le chef du peuple de Galaad.



EN ce temps-là il y avait un homme de Galaad, nommé Jephté, homme de guerre et fort vaillant, qui fut fils d’une courtisane, et qui eut pour père Galaad.

2 Galaad, son père, avait sa femme dont il eut des enfants, qui étant devenus grands chassèrent Jephté de la maison, en lui disant : Vous ne pouvez pas être héritier en la maison de notre père, parce que vous êtes né d’une autre mère.

3 Jephté les fuyant donc et évitant de les rencontrer, demeura au pays de Tob : et des gens qui n’avaient rien et qui vivaient de brigandages, s’assemblèrent près de lui, et le suivaient comme leur chef.

4 En ce même temps les enfants d’Ammon combattaient contre Israël.

5 Et comme ils le pressaient vivement, les anciens de Galaad allèrent trouver Jephté au pays de Tob, pour le faire venir à leur secours.

6 Ils lui dirent donc : Venez, et soyez notre prince pour combattre contre les enfants d’Ammon.

7 Jephté leur répondit : N’est-ce pas vous qui me haïssiez, et qui m’avez chassé de la maison de mon père ? et maintenant vous venez à moi, parce que la nécessité vous y contraint.

8 Les principaux de Galaad lui dirent : C’est pour cela même que nous venons vous trouver ; afin que vous marchiez avec nous, que vous combattiez contre les enfants d’Ammon, et que vous