Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/229

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


à Ephra, qui appartenait à la famille d’Ezri.

33 Après la mort de Gédéon, les enfants d’Israël se détournèrent du culte de Dieu, et se prostituèrent à l’idolâtrie de Baal. Ils firent alliance avec Baal, afin qu’il fût leur dieu :

34 et ils oublièrent le Seigneur, leur Dieu, qui les avait délivrés des mains de tous leurs ennemis, dont ils étaient environnés.

35 Ils n’usèrent point de miséricorde envers la maison de Gédéon, appelé aussi Jérobaal, pour reconnaître tout le bien qu’il avait fait à Israël.



ALORS Abimélech, fils de Jérobaal, s’en alla à Sichem trouver les frères de sa mère, et tous ceux de la famille du père de sa mère, et il leur parla à tous en ces termes :

2 Représentez ceci, leur dit-il, à tous les habitants de Sichem : Lequel est le meilleur pour vous, ou d’être dominés par soixante et dix hommes, tous enfants de Jérobaal, ou de n’avoir qu’un seul homme qui vous commande ? Et de plus considérez que je suis votre chair et votre sang.

3 Tous les parents de sa mère ayant donc parlé de lui en cette manière à tous les habitants, ils gagnèrent leur cœur et leur affection pour Abimélech, en leur disant : C’est notre frère.

4 Et ils lui donnèrent soixante et dix sicles d’argent, qu’ils prirent du temple de Baal-bérith. Abimélech avec cet argent leva une troupe de gens misérables et vagabonds qui le suivirent :

5 et étant venu en la maison de son père à Ephra, il tua sur une même pierre les soixante et dix fils de Jérobaal, ses frères ; et de tous les enfants de Jérobaal il ne resta que Joatham, le plus jeune de tous, que l’on cacha.

6 Alors tous les habitants de Sichem s’ctant assemblés avec toutes les familles de la ville de Mello, allèrent établir roi Abimélech près du chêne qui est à Sichem.

7 Joatham en ayant reçu la nouvelle, s’en alla au haut de la montagne de Garizim, où se tenant debout il cria à haute voix, et parla de cette sorte : Ecoutez-moi, habitants de Sichem, comme vous voulez que Dieu vous écoute.

8 Les arbres s’assemblèrent un jour pour s’élire un roi, et ils dirent à l’olivier : Soyez notre roi.

9 L’olivier leur répondit : Puis-je abandonner mon suc et mon huile dont les dieux et les hommes se servent, pour venir m’établir au-dessus des arbres ?

10 Les arbres dirent ensuite au figuier : Venez régner sur nous.

11 Le figuier leur répondit : Puis-je abandonner la douceur de mon suc et l’excellence de mes fruits, pour venir m’établir au-dessus des arbres ?

12 Les arbres s’adressèrent encore à la vigne, et lui dirent : Venez prendre le commandement sur nous.

13 La vigne leur répondit : Puis-je abandonner mon vin qui est la joie de Dieu et des hommes, pour venir m’établir au-dessus des arbres ?

14 Enfin tous les arbres dirent au buisson : Venez, vous serez notre roi.

15 Le buisson leur répondit : Si vous m’établissez véritablement pour votre roi, venez vous reposer sous mon ombre : si vous ne le voulez pas, que le feu sorte du buisson, et qu’il dévore les cèdres du Liban.

16 Considérez donc maintenant si c’a été pour vous une action juste et innocente d’établir ainsi Abimélech pour votre prince ; si vous avez bien traité Jérobaal et sa maison ; si vous avez reconnu, comme vous deviez, les grands services de celui qui a combattu pour vous,

17 et qui a exposé sa vie à tant de périls pour vous délivrer des mains des Madianites ;

18 et si vous avez dû vous élever, comme vous avez fait, contre la maison de mon père, en tuant sur une même pierre ses soixante et dix fils, et en établissant Abimélech, fils de sa servante, pour prince sur les habitants de Sichem, parce qu’il est votre frère.

19 Si donc vous avez traité comme vous deviez Jérobaal et sa maison, et que vous ne lui ayez point fait d’injustice, qu’Abimélech soit votre bonheur, et puissiez-vous être aussi le bonheur d’Abimélech.

20 Mais si vous avez agi contre toute justice, que le feu sorte d’Abimélech, qu’il consume les habitants de Sichem, et la ville de Mello ; et que le feu sorte des habitants de Sichem et de la ville de Mello, et qu’il dévore Abimélech.

21 Ayant dit ces paroles, il s’enfuit, et s’en alla à Béra, où il demeura, parce qu’il craignait Abimélech, son frère.

22 Abimélech fut donc prince d’Israël pendant trois ans.

23 Mais le Seigneur envoya un esprit de haine et d’aversion entre Abimélech et les habitants de Sichem, qui commencèrent à le détester,

24 et à faire retomber sur Abimélech, leur frère, et sur les principaux des Sichimites qui l’avaient soutenu, le crime du meurtre des soixante et dix fils de Jérobaal, et de la cruelle effusion de leur sang.

25 Ils lui dressèrent donc des embûches au haut des montagnes, et en attendant qu’il vînt, ils s’exerçaient à des brigandages, et volaient les passants ; mais Abimélech en fut averti.