Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/204

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



11 Et lorsqu’ils furent arrivés et qu’ils furent montés devant la ville, ils s’arrêtèrent du côté du septentrion : il y avait une vallée entre eux et la ville.

12 Josué avait choisi cinq mille hommes, qu’il avait mis en embuscade entre Béthel et Haï, à l’occident de la même ville ;

13 et tout le reste de l’armée marchait en bataille du côté du septentrion, en sorte que les derniers rangs s’étendaient jusqu’a l’occident de la ville. Josué ayant donc marché cette nuit-là, s’arrêta au milieu de la vallée.

14 Ce que le roi de Haï ayant vu, il sortit en grande hâte dès le point du jour avec toute l’armée qui était dans la ville, et il conduisit ses troupes vers le désert, ne sachant pas qu’il y avait des gens en embuscade derrière lui.

15 En même temps Josué et tout Israël lâchèrent le pied, faisant semblant d’être épouvantés, et fuyant par le chemin qui mène au désert.

16 Mais ceux de Haï jetant tous ensemble un grand cri, et s’encourageant mutuellement, les poursuivirent : et étant tous sortis de la ville,

17 sans qu’il en demeurât un seul dans Haï et dans Béthel qui ne poursuivît Israël, parce qu’ils étaient sortis tous en foule, ayant laissé leurs villes ouvertes,

18 le Seigneur dit à Josué : Levez contre la ville de Haï le bouclier que vous tenez à la main, parce que je vous la livrerai.

19 Et ayant levé son bouclier contre la ville, ceux qui étaient cachés eu embuscade se levèrent aussitôt, et marchèrent vers la ville, la prirent, et y mirent le feu.

20 Or les gens de la ville qui poursuivaient Josué, regardant derrière eux, et voyant la fumée de la ville qui s’élevait jusqu’au ciel, ne purent plus fuir ni d’un côté ni d’un autre ; surtout parce que ceux qui avaient fait semblant de fuir, et qui marchaient du côté du désert, tournèrent visage contre eux, et attaquèrent vivement ceux qui les avaient poursuivis jusqu’alors.

21 Car Josué et tout Israël voyant que la ville était prise, et que la fumée en montait en haut, se retournèrent contre ceux de Haï, et les taillèrent en pièces.

22 En même temps ceux qui avaient pris et brûlé la ville, en étant sortis pour venir au-devant des leurs, commencèrent à charger et à envelopper les ennemis, qui se trouvèrent tellement battus devant et derrière, qu’il ne s’en sauva pas un seul d’un si grand nombre.

23 Ils prirent aussi vif le roi de la ville de Haï, et le présentèrent à Josué.

24 Tous ceux donc qui avaient poursuivi les Israélites lorsqu’ils fuyaient vers le désert, ayant été tués, et s’en étant fait un grand carnage en ce même lieu, les enfants d’Israël entrèrent dans la ville, et tuèrent tout ce qui s’y rencontra.

25 En ce jour-là il fut tué depuis les hommes jusqu’aux femmes douze mille personnes, qui étaient toutes de la ville de Haï.

26 Et Josué tenant son bouclier, ne baissa point la main qu’il avait élevée en haut, jusqu’à ce que tous les habitants de Haï fussent tués.

27 Les enfants d’Israël partagèrent entre eux les bestiaux et tout le butin de la ville, selon l’ordre que Josué en avait reçu du Seigneur.

28 Josué brûla ensuite la ville, et il en fit un tombeau éternel.

29 Il fit attacher aussi à une potence le roi de Haï, qui y demeura jusqu’au soir et jusqu’au soleil couché : et alors Josué commanda qu’on descendît le corps de la croix, ce qui fut fait : et ils le jetèrent à l’entrée de la ville, et mirent sur lui un grand monceau de pierres, qui y est demeuré jusqu’aujourd’hui.

30 Alors Josué éleva un autel au Seigneur, le Dieu d’Israël, sur le mont Hébal,

31 selon que Moïse, serviteur du Seigneur, l’avait ordonné aux enfants d’Israël, et qu’il est écrit dans le livre de la loi de Moïse. Il fit cet autel de pierres non polies que le fer n’avait point touchées ; et il offrit dessus des holocaustes au Seigneur, et immola des victimes pacifiques.

32 Il écrivit aussi sur des pierres le Deutéronome de la loi de Moïse, que Moïse avait exposé devant les enfants d’Israël.

33 Tout le peuple et les anciens, les officiers et les juges étaient debout des deux côtés de l’arche, devant les prêtres qui portaient l’arche de l’alliance du Seigneur ; les étrangers y étant en leur rang comme ceux du peuple. La moitié était près du mont Garizim, et l’autre moitié près du mont Hébal, selon que Moïse, serviteur du Seigneur, l’avait ordonné. Josué bénit premièrement le peuple d’Israël ;

34 et après cela il lut toutes les paroles de bénédiction et de malédiction, et tout ce qui était écrit dans le livre de la loi.

35 Il n’omit rien de tout ce que Moïse avait commandé de dire ; mais il représenta de nouveau toutes choses devant tout le peuple d’Israël, devant les femmes, les petits enfants, et les étrangers qui demeuraient parmi eux.



TOUTES ces choses ayant été publiées, les rois de deçà le Jourdain qui demeuraient dans les montagnes et dans les plaines, dans les lieux maritimes et sur le rivage de la Grande mer, et ceux qui habitaient près du Liban, les