Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/182

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de mettre ces trois villes dans une égale distance de l’une à l’autre.

8 Mais lorsque le Seigneur, votre Dieu, aura étendu vos limites, selon qu’il en a assuré vos pères avec serment, et qu’il vous aura donné toute la terre qu’il leur a promise,

9 (au cas néanmoins que vous gardiez ses ordonnances, et que vous fassiez ce que je vous prescris aujourd’hui ; qui est d’aimer le Seigneur, votre Dieu, et de marcher dans ses voies en tout temps ;) vous ajouterez trois autres villes à ces premières, et vous en doublerez ainsi le nombre :

10 afin qu’on ne répande pas le sang innocent au milieu du pays que le Seigneur, votre Dieu, doit vous faire posséder, et que vous ne deveniez pas vous-même coupable de l’effusion du sang.

11 Mais si quelqu’un haïssant son prochain, a cherché l’occasion de le surprendre et de lui ôter la vie, et que l’attaquant il le frappe et le tue, et qu’il s’enfuie dans l’une de ces villes,

12 les anciens de cette ville-là l’enverront prendre, et l’ayant tiré du lieu où il s’était mis en sûreté, ils le livreront entre les mains du parent de celui dont le sang aura été répandu, et il sera puni de mort.

13 Vous n’aurez point pitié de lui, et vous ôterez du milieu d’Israël le crime commis par l’effusion du sang innocent, afin que vous soyez heureux.

14 Vous ne lèverez point, et vous ne transporterez point les bornes de votre prochain placées par vos prédécesseurs dans l’héritage que le Seigneur, votre Dieu, vous donnera dans le pays que vous devez posséder.

15 Un seul témoin ne suffira point contre quelqu’un, quelle que soit la faute ou le crime dont il l’accuse ; mais tout sera décidé sur la déposition de deux ou trois témoins.

16 Si un faux témoin entreprend d’accuser un homme d’avoir violé la loi,

17 dans ce démêlé qu’ils auront ensemble, ils se présenteront tous deux devant le Seigneur, en la présence des prêtres et des juges qui seront en charge en ce temps-là.

18 Et lorsque après une très-exacte recherche ils auront reconnu que le faux témoin a avancé une calomnie contre son frère,

19 ils le traiteront comme il avait dessein de traiter son frère ; et vous ôterez le mal du milieu de vous :

20 afin que les autres entendant ceci soient dans la crainte, et qu’ils n’osent entreprendre rien de semblable.

21 Vous n’aurez point compassion du coupable ; mais vous ferez rendre vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied.



LORSQUE vous irez faire la guerre contre vos ennemis, et qu’ayant vu leur cavalerie et leurs chariots, vous trouverez que leur armée sera plus nombreuse que la vôtre, vous ne les craindrez point ; parce que le Seigneur, votre Dieu, qui vous a tiré de l’Egypte, est avec vous.

2 Et quand l’heure du combat sera proche, le pontife se présentera à la tête de l’armée, et il parlera ainsi au peuple :

3 Ecoutez, Israël : Vous devez aujourd’hui combattre contre vos ennemis ; que votre cœur ne s’étonne point ; ne craignez point ; ne reculez point devant eux, et n’en ayez aucune peur :

4 car le Seigneur, votre Dieu, est au milieu de vous, et il combattra pour vous contre vos ennemis, afin de vous délivrer du péril.

5 Les officiers aussi crieront chacun à la tête de son corps, en sorte que l’armée l’entende : Y a-t-il quelqu’un qui ait bâti une maison neuve, et qui n’y ait pas encore logé ? qu’il s’en aille, et retourne en sa maison, de peur qu’il ne meure dans le combat, et qu’un autre ne loge le premier dans sa maison.

6 Y a-t-il quelqu’un qui ait planté une vigne, laquelle ne soit pas encore en état que tout le monde ait la liberté d’en manger ? qu’il s’en aille, et retourne en sa maison, de peur que s’il vient à mourir dans le combat, un autre ne fasse ce qu’il devait faire.

7 Y a-t-il quelqu’un qui ait été fiancé à une fille, et qui ne l’ait pas encore épousée ? qu’il s’en aille, et retourne en sa maison, de peur qu’il ne meure dans le combat, et qu’un autre ne l’épouse.

8 Après avoir dit ces choses, ils ajouteront encore ce qui suit, et ils diront au peuple : Y a-t-il quelqu’un qui soit timide, et dont le cœur soit frappé de frayeur ? qu’il s’en aille, et retourne en sa maison, de peur qu’il ne jette l’épouvante dans le cœur de ses frères, comme il est déjà lui-même tout effrayé et saisi de crainte.

9 Et après que les officiers de l’armée auront cessé de parler, chacun préparera ses bataillons pour le combat.

10 Quand vous vous approcherez d’une ville pour l’assiéger, d’abord vous lui offrirez la paix.

11 Si elle l’accepte, et qu’elle vous ouvre ses portes, tout le peuple qui s’y trouvera sera sauvé, et vous sera assujetti moyennant le tribut.

12 Si elle ne veut point recevoir les conditions de paix, et qu’elle commence à vous déclarer la guerre, vous l’assiégerez.

13 Et lorsque le Seigneur, votre Dieu, vous l’aura livrée entre les mains, vous