Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/171

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


bois profanes, et brûlez tous leurs ouvrages de sculpture ;

6 parce que vous êtes un peuple saint et consacré au Seigneur, votre Dieu. Le Seigneur, votre Dieu, vous a choisi, afin que vous fussiez le peuple qui lui fût propre et particulier d’entre tous les peuples qui sont sur la terre.

7 Ce n’est pas que vous surpassassiez en nombre toutes les nations, que le Seigneur s’est uni à vous, et vous a choisis pour lui : puisqu’au contraire vous êtes en plus petit nombre que tous les autres peuples :

8 mais c’est parce que le Seigneur vous a aimés, et qu’il a gardé le serment qu’il avait fait à vos pères, en vous faisant sortir de l’Egypte par sa main toute-puissante, en vous rachetant de ce séjour de servitude, et en vous tirant des mains de Pharaon, roi d’Egypte.

9 Vous saurez donc que le Seigneur, votre Dieu, est lui-même le Dieu fort et fidèle, qui garde son alliance et sa miséricorde jusqu’à mille générations, envers ceux qui l’aiment et qui gardent ses préceptes ;

10 et qui au contraire punit promptement ceux qui le haïssent, en sorte qu’il ne diffère pas de les perdre entièrement, et de leur rendre sur-le-champ ce qu’ils méritent.

11 Gardez donc les préceptes, les cérémonies et les ordonnances que je vous commande aujourd’hui d’observer.

12 Si après avoir entendu ces ordonnances, vous les gardez et les pratiquez, le Seigneur, votre Dieu, gardera aussi à votre égard l’alliance et la miséricorde qu’il a promise à vos pères avec serment.

13 Il vous aimera, vous bénira et vous multipliera ; il bénira le fruit de votre ventre et le fruit de votre terre, votre blé, vos vignes, votre huile, vos bœufs et vos troupeaux de brebis, dans la terre qu’il a promis avec serment à vos pères de vous donner.

14 Vous serez béni entre tous les peuples. Il n’y aura point parmi vous de stérile de l’un ni de l’autre sexe, ni dans les hommes ni dans vos troupeaux.

15 Le Seigneur éloignera de vous toutes les langueurs, et il ne vous frappera point des plaies très-malignes dont vous savez qu’il a frappé l’Egypte ; mais il en frappera au contraire tous vos ennemis.

16 Vous exterminerez tous les peuples que le Seigneur, votre Dieu, doit vous livrer. Votre œil ne sera touché d’aucune compassion pour eux, et vous n’adorerez point leurs dieux, de peur qu’ils ne deviennent le sujet de votre ruine.

17 Si vous dites en votre cœur : Ces nations sont plus nombreuses que nous ; comment pourrons-nous les exterminer ?

18 ne craignez point, mais souvenez-vous de la manière dont le Seigneur, votre Dieu, a traité Pharaon et tous les Egyptiens,

19 de ces grandes plaies dont vos yeux ont été témoins, de ces miracles et de ces prodiges, de cette main forte et de ce bras étendu que le Seigneur, votre Dieu, a fait paraître pour vous tirer de l’Egypte. C’est ainsi qu’il traitera tous les peuples que vous pouvez craindre.

20 Le Seigneur, votre Dieu, enverra même contre eux des frelons, jusqu’à ce qu’il ait détruit et perdu entièrement tous ceux qui auront pu vous échapper et se cacher !

21 Vous ne les craindrez donc point ; parce que le Seigneur, votre Dieu, est au milieu de vous, lui qui est le Dieu grand et terrible.

22 Ce sera lui-même qui perdra devant vous ces nations peu a peu et par parties. Vous ne pourrez les exterminer toutes ensemble, de peur que les bêtes de la terre ne se multiplient et ne s’élèvent contre vous.

23 Mais le Seigneur, votre Dieu, vous abandonnera ces peuples, et il les fera mourir jusqu’à ce qu’ils soient détruits entièrement.

24 Il vous livrera leurs rois entre les mains, et vous exterminerez leur nom de dessous le ciel. Nul ne pourra vous résister, jusqu’à ce que vous les ayez réduits en poudre.

25 Vous jetterez dans le feu les images taillées de leurs dieux : vous ne désirerez ni l’argent ni l’or dont elles sont faites, et vous n’en prendrez rien du tout pour vous, de peur que ce ne vous soit un sujet de ruine, parce qu’elles sont l’abomination du Seigneur, votre Dieu.

26 Il n’entrera rien dans votre maison qui vienne de l’idole, de peur que vous ne deveniez anathème comme l’idole même. Vous la détesterez comme de l’ordure, vous l’aurez en abomination comme les choses les plus sales et qui font le plus d’horreur, parce que c’est un anathème.



PRENEZ bien garde d’observer avec grand soin tous les préceptes que je vous prescris aujourd’hui ; afin que vous puissiez vivre, que vous vous multipliiez de plus en plus, et que vous possédiez le pays où vous allez entrer, que le Seigneur a promis à vos pères avec serment.

2 Vous vous souviendrez de tout le chemin par où le Seigneur, votre Dieu, vous a conduit dans le désert pendant quarante ans, pour vous punir et vous éprouver : afin que ce qui était caché dans votre cœur fût découvert, et que l’on connût si vous seriez fidèle ou infidèle à observer ses commandements.

3 Il vous a affligé de la faim, et il vous a donné pour nourriture la manne qui