Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/164

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qui considèrent le pays, et qui nous marquent le chemin par où nous devons entrer, et les villes où nous devons aller.

23 Ayant approuvé cet avis, j’envoyai douze hommes d’entre vous, un de chaque tribu :

24 qui s’étant mis en chemin, et ayant passé les montagnes, vinrent jusqu’à la Vallée de la grappe de raisin ; et après avoir considéré le pays,

25 ils prirent des fruits qu’il produit, pour nous faire voir combien il était fertile ; et nous les ayant apportés, ils nous dirent : La terre que le Seigneur, notre Dieu, veut nous donner est très-bonne.

26 Mais vous ne voulûtes point y aller ; et étant incrédules à la parole du Seigneur, notre Dieu,

27 vous murmurâtes dans vos tentes, en disant : Le Seigneur nous hait, et il nous a fait sortir de l’Egypte pour nous livrer entre les mains des Amorrhéens, et pour nous exterminer.

28 Où monterons-nous ? Ceux que nous avons envoyés nous ont jeté l’épouvante dans le cœur, en nous disant : Ce pays est extrêmement peuplé : les hommes y sont d’une taille beaucoup plus haute que nous : leurs villes sont grandes et fortifiées de murs qui vont jusqu’au ciel ; nous avons vu là des gens de la race d’Enac, c’est-à-dire, des géants.

29 Et je vous dis alors : N’ayez point de peur, et ne les craignez point.

30 Le Seigneur, votre Dieu, qui est votre conducteur, combattra lui-même pour vous, ainsi qu’il a fait en Egypte à la vue de tous les peuples :

31 et vous avez vu vous-même dans ce désert, que le Seigneur, votre Dieu, vous a porté dans tout le chemin par où vous avez passé, comme un homme a accoutumé de porter son petit enfant entre ses bras, jusqu’à ce que vous soyez arrivés en ce lieu.

32 Mais tout ce que je vous dis alors, ne vous put engager à croire le Seigneur, votre Dieu,

33 qui a marché devant vous dans tout le chemin, qui vous a marqué le lieu où vous deviez dresser vos tentes, et qui vous a montre la nuit le chemin par la colonne de feu, et le jour par la colonne de nuée.

34 Le Seigneur ayant donc entendu vos murmures, entra en colère, et dit avec serment :

35 Nul des hommes de cette race criminelle ne verra l’excellente terre que j’avais promis avec serment de donner à vos pères ;

36 excepté Caleb, fils de Jéphoné. Car celui-ci la verra, et je lui donnerai, à lui et à ses enfants, la terre où il a marché, parce qu’il a suivi le Seigneur.

37 (Et on ne doit pas s’étonner de cette indignation du Seigneur contre le peuple ; puisque s’étant mis en colère contre moi-même à cause de vous, il me dit : Vous-même, vous n’y entrerez point ;

38 mais Josué, fils de Nun, votre ministre, y entrera au lieu de vous. Exhortez-le, et le fortifiez : car ce sera lui qui partagera la terre par sort a tout Israël. )

39 Et le Seigneur continuant de vous parler, ajouta : Vos petits enfants, que vous avez dit qui seraient emmenés captifs, et vos enfants qui ne savent pas encore discerner le bien et le mal, seront ceux qui entreront en cette terre. Je la leur donnerai, et ils la posséderont.

40 Mais pour vous, retournez, et allez-vous-en dans le désert par le chemin qui conduit vers la mer Rouge.

41 Vous me répondîtes alors : Nous avons péché contre le Seigneur. Nous monterons et nous combattrons comme le Seigneur, notre Dieu, nous l’a ordonné. Et lorsque vous marchiez les armes à la main vers la montagne,

42 le Seigneur me dit : Dites-leur : N’entreprenez point de monter et de combattre, parce que je ne suis pas avec vous, et que vous succomberez devant vos ennemis.

43 Je vous le dis, et vous ne m’écoutâtes point : mais vous opposant au commandement du Seigneur, et étant enflés d’orgueil, vous montâtes vers la montagne.

44 Alors les Amorrhéens qui habitaient sur les montagnes ayant paru, et étant venus au-devant de vous, vous poursuivirent comme les abeilles poursuivent celui qui les irrite, et vous taillèrent en pièces depuis Séir jusqu’à Horma.

45 Etant retournés de là, et ayant pleuré devant le Seigneur, il ne vous écouta point, et il ne voulut point se rendre à vos prières.

46 Ainsi vous demeurâtes longtemps à Cadès-Barné.



NOUS partîmes de ce lieu-là, et nous vînmes au désert qui mène à la mer Rouge, selon que le Seigneur me l’avait ordonné ; et nous tournâmes longtemps autour du mont Séir.

2 Le Seigneur me dit alors :

3 Vous avez assez tourné autour de cette montagne ; allez maintenant vers le septentrion ;

4 et ordonnez ceci au peuple, et lui dites : Vous passerez aux extrémités des terres des enfants d’Esaü, vos frères, qui habitent en Séir, et ils vous craindront.

5 Prenez donc bien garde de ne les point attaquer : car je ne vous donnerai pas un seul pied de terre dans leur pays, parce que j’ai abandonné à Esaü le mont Séir, afin qu’il le possédât.

6 Vous achèterez d’eux pour de l’argent tout ce que vous mangerez, et vous achèterez aussi l’eau que vous puiserez et que vous boirez.