Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/147

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



12 En même temps le Seigneur dit à Moïse et à Aaron : Parce que vous ne m’avez pas cru, et que vous ne m’avez pas sanctifié devant les enfants d’Israël, vous ne ferez point entrer ces peuples dans la terre que je leur donnerai.

13 C’est là l’eau de contradiction, où les enfants d’Israël murmurèrent contre le Seigneur, et où il fit paraître sa puissance et sa sainteté au milieu d’eux.

14 Cependant Moïse envoya de Cadès des ambassadeurs au roi d’Edom, pour lui dire : Voici ce que votre frère Israël vous mande : Vous savez tous les travaux que nous avons soufferts,

15 de quelle sorte nos pères étant descendus en Egypte, nous y avons habité longtemps, et que les Egyptiens nous ont affligés, nous et nos pères ;

16 et comment enfin ayant crié au Seigneur, il nous a exaucés, et a envoyé son ange, qui nous a fait sortir de l’Egypte. Nous sommes maintenant près de là ville de Cadès, qui est à l’extrémité de votre royaume.

17 Nous vous conjurons de nous permettre de passer par votre pays. Nous n’irons point au travers des champs, ni dans les vignes, et nous ne boirons point des eaux de vos puits ; mais nous marcherons par le chemin public, sans nous détourner ni à droite ni à gauche, jusqu’à ce que nous soyons passés hors de vos terres.

18 Edom leur répondit ; Vous ne passerez point sur mes terres, autrement j’irai en armes au-devant de vous.

19 Les enfants d’Israël lui répondirent ; Nous marcherons par le chemin ordinaire ; et si nous buvons de vos eaux, nous et nos troupeaux, nous payerons ce qui sera juste ; il n’y aura point de difficulté pour le prix ; souffrez seulement que nous passions sans nous arrêter.

20 Mais il répondit ; Vous ne passerez point. Et aussitôt il marcha au-devant d’eux avec une multitude infinie qui faisait une puissante armée ;

21 et quelques prières qu’on lui fît, il ne voulut point les écouter, ni accorder le passage par son pays ; c’est pourquoi Israël se détourna de ses terres.

22 Et ayant décampé de Cadès, ils vinrent à là montagne de Hor, qui est sur les confins du pays d’Edom.

23 Le Seigneur parla en ce lieu à Moïse,

24 et lui dit : Qu’Aaron aille se joindre à son peuple ; car il n’entrera point dans la terre que j’ai donnée aux enfants d’Israël, parce qu’il a été incrédule aux paroles de ma bouche, au lieu nommé les Eaux de contradiction.

25 Prenez donc Aaron et son fils avec lui, et menez-les sur la montagne de Hor.

26 Et ayant dépouillé le père de sa robe, vous en revêtirez Eléazar, son fils ; et Aaron sera réuni à ses pères, et mourra en ce lieu.

27 Moïse fit ce que le Seigneur lui avait commandé ; ils montèrent sur la montagne de Hor devant tout le peuple.

28 Et après qu’il eut dépouillé Aaron de ses vêtements, il en revêtit Eléazar, son fils.

29 Aaron étant mort sur le haut de la montagne, Moïse descendit avec Eléazar.

30 Et tout le peuple voyant qu’Aaron était mort, le pleura dans toutes ses familles pendant trente jours.



ARAD, roi des Chananéens, qui habitait vers le midi, ayant appris qu’Israël était venu par le chemin des espions, combattit contre Israël, et l’ayant vaincu, il en emporta des dépouilles.

2 Mais Israël s’engagea par un vœu au Seigneur, en disant : Si vous livrez ce peuple entre mes mains, je ruinerai ses villes.

3 Le Seigneur exauça les prières d’Israël, et lui livra les Chananéens, qu’il fit passer au fil de l’épée, ayant détruit leurs villes ; et il appela ce lieu Horma, c’est-à-dire, anathème.

4 Ensuite ils partirent de la montagne de Hor par le chemin qui mène à la mer Rouge, pour aller autour du pays d’Edom. Et le peuple commençant à s’ennuyer du chemin et du travail,

5 il parla contre Dieu et contre Moïse, et lui dit ; Pourquoi nous avez-vous fait sortir de l’Egypte, afin que nous mourussions dans ce désert ? Le pain nous manque, nous n’avons point d’eau ; le cœur nous soulève maintenant à la vue de cette chétive nourriture.

6 C’est pourquoi le Seigneur envoya contre le peuple des serpents brûlants. Plusieurs en ayant été ou blessés, ou tués,

7 ils vinrent à Moïse, et lui dirent : Nous avons péché, parce que nous avons parlé contre le Seigneur et contre vous ; priez-le qu’il nous délivre de ces serpents. Moïse pria donc pour le peuple,

8 et le Seigneur lui dit ; Faites un serpent d’airain, et mettez-le pour servir de signe ; quiconque étant blessé des serpents le regardera, sera guéri.

9 Moïse fit donc un serpent d’airain, et il le mit pour servir de signe ; et ceux qui ayant été blessés le regardaient, étaient guéris.

10 Les enfants d’Israël étant partis de ce lieu, campèrent à Oboth,

11 d’où étant sortis, ils dressèrent leurs tentes à Jéabarim dans le désert qui regarde Moab vers l’orient.

12 Ayant décampé de ce lieu, ils vinrent au torrent de Zared,

13 qu’ils laissèrent ; et ils campèrent vis-à-vis le torrent d’Arnon qui est dans le désert, et qui sort de la frontière des Amorrhéens. Car l’Arnon est à l’extrémité de Moab, et sépare les Moabites des Amorrhéens.