Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/140

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


lait et de miel, comme on peut le connaître par ces fruits.

29 Mais elle a des habitants très-forts, et de grandes villes fermées de murailles. Nous y avons vu la race d’Enac.

30 Amalec habite vers le midi ; les Héthéens, les Jébuséens et les Amorrhéens sont dans les pays des montagnes ; et les Chananéens sont établis le long de la mer et le long du fleuve du Jourdain.

31 Cependant le murmure commençant à s’élever contre Moïse, Caleb fit ce qu’il put pour l’apaiser, en disant ; Allons et assujettissons-nous ce pays ; car nous pouvons nous en rendre maîtres.

32 Mais les autres qui y avaient été avec lui, disaient au contraire ; Nous ne pouvons point aller combattre ce peuple, parce qu’il est plus fort que nous.

33 Et ils décrièrent devant les enfants d’Israël le pays qu’ils avaient vu, en disant ; La terre que nous avons été considérer dévore ses habitants ; le peuple que nous y avons trouvé est d’une hauteur extraordinaire.

34 Nous avons vu là des hommes qui étaient comme des monstres, des fils d’Enac, de la race des géants, auprès desquels nous ne paraissions que comme des sauterelles.



TOUT le peuple se mit donc à crier, et pleura toute la nuit,

2 et tous les enfants d’Israël murmurèrent contre Moïse et Aaron, en disant :

3 Plût à Dieu que nous fussions morts dans l’Egypte ! et puissions-nous périr plutôt dans cette vaste solitude, que non pas que le Seigneur nous fasse entrer dans ce pays-là ! de peur que nous ne mourions par l’épée, et que nos femmes et nos enfants ne soient emmenés captifs. Ne vaut-il pas mieux que nous retournions en Egypte ?

4 Ils commencèrent donc à se dire l’un à l’autre ; Etablissons-nous un chef, et retournons en Egypte.

5 Moïse et Aaron ayant entendu cela, se prosternèrent en terre, à la vue de toute la multitude des enfants d’Israël.

6 Mais Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jéphoné, qui avaient aussi eux-mêmes considéré cette terre, déchirèrent leurs vêtements,

7 et dirent à toute l’assemblée des enfants d’Israël ; Le pays dont nous avons fait le tour est très-bon.

8 Si le Seigneur nous est favorable, il nous y fera entrer, et nous donnera cette terre où coulent des ruisseaux de lait et de miel.

9 Ne vous rendez point rebelles contre le Seigneur ; et ne craignez point le peuple de ce pays-là, parce que nous pouvons le dévorer ainsi qu’un morceau de pain. Ils sont destitués de tout secours ; le Seigneur est avec nous, ne craignez point.

10 Alors tout le peuple jetant de grands cris et voulant les lapider, la gloire du Seigneur parut à tous les enfants d’Israël sur le tabernacle de l’alliance.

11 Et le Seigneur dit à Moïse ; Jusqu’à quand ce peuple m’outragera-t-il par ses paroles ? Jusqu’à quand ne me croira-t-il point, après tous les miracles que j’ai faits devant leurs yeux ?

12 Je les frapperai donc de peste, et je les exterminerai ; et pour vous, je vous établirai prince sur un autre peuple, plus grand et plus fort que n’est celui-ci.

13 Moïse répondit au Seigneur : Vous voulez donc que les Egyptiens, du milieu desquels vous avez tiré ce peuple,

14 et les habitants de ce pays, qui ont ouï dire, Seigneur ! que vous habitez au milieu de ce peuple, que vous y êtes vu face à face, que vous les couvrez de votre nuée, et que vous marchez devant eux pendant le jour dans une colonne de nuée, et pendant la nuit dans une colonne de feu :

15 vous voulez, dis-je, qu’ils apprennent que vous avez fait mourir une si grande multitude comme un seul homme, et qu’ils disent ;

16 Il ne pouvait faire entrer ce peuple dans le pays qu’il leur avait promis avec serment ; c’est pourquoi il les a fait tous mourir dans le désert.

17 Que le Seigneur fasse donc éclater la grandeur de sa puissance, selon que vous l’avez juré, en disant :

18 Le Seigneur est patient et plein de miséricorde, il efface les iniquités et les crimes, et il ne laisse impuni aucun coupable, visitant les péchés des pères dans les enfants jusqu’a la troisième et à la quatrième génération.

19 Pardonnez, je vous supplie, le péché de ce peuple selon la grandeur de votre miséricorde, selon que vous leur avez été favorable depuis leur sortie d’Egypte jusqu’en ce lieu.

20 Le Seigneur lui répondit : Je leur ai pardonné, selon que vous me l’avez demandé.

21 Je jure par moi-même, que toute la terre sera remplie de la gloire du Seigneur.

22 Mais cependant tous les hommes qui ont vu l’éclat de ma majesté, et les miracles que j’ai faits dans l’Egypte et dans le désert, et qui m’ont déja tenté dix fois, et n’ont point obéi à ma voix,

23 ne verront point la terre que j’ai promise à leurs pères avec serment ; et nul de ceux qui m’ont outragé par leurs paroles, ne la verra.

24 Mais pour ce qui est de Caleb, mon serviteur, qui étant plein d’un autre esprit m’a suivi, je le ferai entrer dans cette terre dont il a fait tout le tour, et sa race la possédera.