Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/125

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


l’année du jubilé, il sera estime autant qu’il pourra valoir.

18 S’il le voue quelque temps après, le prêtre supputera l’argent selon le nombre des années qui restent jusqu’au jubilé, et il en ôtera autant du prix.

19 Si celui qui avait voué son champ veut le racheter, il ajoutera un cinquième à l’estimation qui en aura été faite, et il le possédera de nouveau.

20 S’il ne veut pas le racheter, et s’il a été vendu à un autre, il ne sera plus au pouvoir de celui qui l’avait voué de le racheter ;

21 parce que lorsque le jour du jubilé sera venu, il sera consacré au Seigneur, et qu’un bien consacré appartient aux prêtres.

22 Si le champ qui a été consacré au Seigneur, a été acheté, et n’est pas venu à celui qui le donne, de la succession de ses ancêtres,

23 le prêtre en fixera le prix, en supputant les années qui restent jusqu’au jubilé ; et celui qui l’avait voué, donnera ce prix au Seigneur ;

24 mais en l’année du jubilé le champ retournera à l’ancien propriétaire qui l’avait vendu, et qui l’avait possédé comme un bien qui lui était propre.

25 Toute estimation se fera au poids du sicle du sanctuaire. Le sicle a vingt oboles.

26 Personne ne pourra consacrer ni vouer les premiers-nés, parce qu’ils appartiennent au Seigneur ; soit que ce soit un veau ou une brebis, ils sont au Seigneur.

27 Si la bête est impure, celui qui l’avait offerte la rachètera suivant votre estimation, et il ajoutera encore le cinquième du prix. S’il ne veut pas la racheter, elle sera vendue à un autre au prix que vous l’aurez estimée.

28 Tout ce qui est consacré au Seigneur, par une espèce d’anathème, soit que ce soit un homme ou une bête, ou un champ, ne se vendra point et ne pourra être racheté. Tout ce qui aura été consacré ainsi une fois au Seigneur sent pour lui, comme étant une chose très-sainte.

29 Tout ce qui aura été offert par un homme, et consacré au Seigneur comme par anathème, ne se rachètera point, mais il faudra nécessairement qu’il meure.

30 Toutes les dîmes de la terre, soit des grains, soit des fruits des arbres, appartiennent au Seigneur et lui sont consacrées.

31 Mais si quelqu’un veut racheter ses dîmes, il donnera un cinquième par-dessus le prix qu’elles seront estimées.

32 Tout animal qui naît le dixième, soit des bœufs, des brebis et des chèvres, et de tout ce qui passe sous la verge du pasteur, sera offert au Seigneur.

33 On ne choisira ni un bon ni un mauvais, et on ne changera point l’un pour l’autre. Si quelqu’un fait ce changement, ce qui aura été changé, et ce qui aura été mis en sa place, sera consacré au Seigneur, et ne pourra être racheté.

34 Ce sont là les ordonnances que le Seigneur a données à Moïse pour les enfants d’Israël sur la montagne de Sinaï.






NOMBRES.
______




LA seconde année après la sortie des enfants d’Israël hors de l’Egypte, le premier jour du second mois, le Seigneur parla à Moïse au désert de Sinaï dans le tabernacle de l’alliance, et lui dit :

2 Faites un dénombrement de toute l’assemblée des enfants d’Israël par familles, par maisons et par têtes, c’est-à-dire, de tous les mâles,

3 depuis vingt ans et au-dessus, de tous les hommes forts d’Israël ; vous les compterez tous par leurs bandes, vous et Aaron.

4 Et ceux qui sont dans leurs familles les princes de leurs tribus et de leurs maisons, seront avec vous.

5 Voici les noms de ces princes ; De la tribu de Ruben, Elisur, fils de Sédéur ;

6 de la tribu de Siméon, Salamiel, fils de Surisaddaï ;

7 de la tribu de Juda, Nahasson, fils d’Aminadab ;

8 de la tribu d’Issachar, Nathanaël, fils de Suar ;