Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/117

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


découvre en elle ce que l’honnêteté aurait dû cacher, et si la femme elle-même se fait voir en cet état, ils seront tous deux exterminés du milieu de leur peuple.

19 Vous ne découvrirez point ce qui doit être caché dans votre tante maternelle, ou dans votre tante paternelle ; celui qui le fait découvre la honte de sa propre chair, et ils porteront tous deux la peine de leur iniquité.

20 Si un homme s’approche de la femme de son oncle paternel ou maternel, et découvre en elle ce qu’il aurait dû cacher par le respect qu’il doit à ses proches, ils porteront tous deux la peine de leur péché ; et ils mourront sans enfants.

21 Si un homme épouse la femme de son frère, il fait une chose que Dieu défend, il découvre ce qu’il devait cacher pour l’honneur de son frère ; et ils n’auront point d’enfants.

22 Gardez mes lois et mes ordonnances, et exécutez-les, de peur que la terre dans laquelle vous devez entrer et où vous devez demeurer, ne vous rejette aussi avec horreur hors de son sein.

23 Ne vous conduisez point selon les lois et les coutumes des nations que je dois chasser de la terre où je veux vous établir. Car elles ont fait toutes ces choses, et je les ai eues en abomination.

24 Mais pour vous, voici ce que je vous dis ; Possédez la terre de ces peuples, que je vous donnerai en héritage, cette terre où coulent des ruisseaux de lait et de miel. Je suis le Seigneur, votre Dieu, qui vous ai séparés de tout le reste des peuples.

25 Séparez donc aussi vous autres les bêtes pures d’avec les impures, les oiseaux purs d’avec les impurs ; ne souillez point vos âmes en mangeant des bêtes ou des oiseaux, et de ce qui a mouvement et vie sur la terre, que je vous ai marqué comme impur.

26 Vous serez mon peuple saint, parce que je suis saint, moi qui suis le Seigneur, et que je vous ai séparés de tous les autres peuples, afin que vous fussiez particulièrement à moi.

27 Si un homme ou une femme a un esprit de Python, ou un esprit de divination, qu’ils soient punis de mort ; ils seront lapidés, et leur sang retombera sur leurs têtes.



LE Seigneur dit aussi à Moïse : Parlez aux prêtres, enfants d’Aaron, et dites-leur ; Que le prêtre, à la mort de ses citoyens, ne fasse rien qui le rende impur selon la loi,

2 à moins que ce ne soit ceux qui lui sont unis plus étroitement par le sang, et qui sont ses plus proches ; c’est-à-dire, son père et sa mère, son fils et sa fille, son frère aussi,

3 sa sœur qui était vierge, et qui n’avait point encore été mariée ;

4 mais il ne fera rien de ce qui peut le rendre impur selon la loi, à la mort même du prince de son peuple.

5 Les prêtres ne raseront point leurs têtes, ni leurs barbes, ils ne feront point d’incision dans leurs corps.

6 Ils se conserveront saints pour leur Dieu, et ils ne souilleront point son nom ; car ils présentent l’encens du Seigneur, et ils offrent les pains de leur Dieu ; c’est pourquoi ils seront saints.

7 Ils n’épouseront point une femme déshonorée, ou qui ait été prostituée à l’impudicité publique, ni celle qui aura été répudiée par son mari ; parce qu’ils sont consacrés à leur Dieu,

8 et qu’ils offrent les pains qu’on expose devant lui. Qu’ils soient donc saints, parce que je suis saint moi-même, moi qui suis le Seigneur qui les sanctifie.

9 Si la fille d’un prêtre est surprise dans un crime contre son honneur, et qu’elle ait déshonoré le nom de son père, elle sera brûlée toute vive.

10 Le pontife, c’est-à-dire, celui qui est le grand prêtre parmi ses frères, sur la tête duquel l’huile d’onction a été répandue, dont les mains ont été consacrées pour faire les fonctions du sacerdoce, et qui est revêtu des vêtements saints, ne se découvrira point la tête, ne déchirera point ses vêtements,

11 et n’ira jamais a aucun mort, quel qu’il puisse être. Il ne fera rien qui puisse le rendre impur selon la loi, même a la mort de son père ou de sa mère.

12 Il ne sortira point alors des lieux saints, afin qu’il ne viole point le sanctuaire du Seigneur, parce que l’huile de l’onction sainte de son Dieu a été répandue sur lui. Je suis le Seigneur.

13 Il prendra pour femme une vierge.

14 Il n’épousera point une veuve ou une femme qui ait été répudiée, ou qui ait été déshonorée, ou une infâme ; mais il prendra une fille du peuple d’Israël.

15 Il ne mêlera point le sang de sa race avec une personne du commun du peuple ; parce que je suis le Seigneur qui le sanctifie.

16 Le Seigneur parla encore à Moïse, et lui dit :

17 Dites ceci à Aaron : Si un homme d’entre les familles de votre race a une tache sur le corps, il n’offrira point les pains à son Dieu,

18 et il ne s’approchera point du ministère de son autel ; s’il est aveugle, s’il est boiteux, s’il a le nez ou trop petit, ou trop grand, ou tortu,

19 s’il a le pied ou la main rompue,

20 s’il est bossu, s’il est chassieux, s’il a une taie sur l’œil, s’il a une gale qui ne le quitte point, ou une grattelle répandue sur le corps, ou une descente.

21 Tout homme de la race du prêtre