Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/106

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tion sainte a été répandue sur vous. Et ils firent tout selon que Moïse le leur avait ordonné.

8 Le Seigneur dit aussi à Aaron :

9 Vous ne boirez point, vous et vos enfants, de vin, ni rien de ce qui peut enivrer, quand vous entrerez dans le tabernacle du témoignage, de peur que vous ne soyez punis de mort ; parce que c’est une ordonnance éternelle qui passera dans toute votre postérité ;

10 afin que vous ayez la science de discerner entre ce qui est saint ou profane, entre ce qui est souillé et ce qui est pur ;

11 et que vous appreniez aux enfants d’Israël toutes mes lois et mes ordonnances, que je leur ai prescrites par Moïse.

12 Moïse dit alors à Aaron, et à Eléazar et Ithamar, ses fils qui lui étaient restés ; Prenez le sacrifice qui est demeuré de l’oblation du Seigneur, et mangez-le sans levain près de l’autel, parce que c’est une chose très-sainte.

13 Vous le mangerez dans le lieu saint, comme vous ayant été donné, à vous et à vos enfants, des oblations du Seigneur, selon qu’il m’a été commandé.

14 Vous mangerez aussi, vous, vos fils et vos filles avec vous, dans un lieu très-pur, la poitrine qui en a été offerte, et l’épaule qui en a été mise à part. Car c’est ce qui a été réservé pour vous et pour vos enfants, des hosties pacifiques des enfants d’Israël ;

15 parce qu’ils ont élevé devant le Seigneur l’épaule, la poitrine, et les graisses de la victime qui se brûle sur l’autel, et que ces choses vous appartiennent à vous et à vos enfants, par une ordonnance perpétuelle, selon l’ordre que le Seigneur en a donné.

16 Cependant Moïse cherchant le bouc qui avait été offert pour le péché du peuple, trouva qu’il avait été brûlé ; et entrant en colère contre Eléazar et Ithamar, enfants d’Aaron, qui étaient restés, il leur dit :

17 Pourquoi n’avez-vous pas mangé dans le lieu saint l’hostie qui s’offre pour le péché, dont la chair est très-sainte, et qui vous a été donnée, afin que vous portiez l’iniquité du peuple, et que vous priiez pour lui devant le Seigneur ;

18 et d’autant plus qu’on n’a point porté du sang de cette hostie dans le sanctuaire, et que vous devriez l’avoir mangée dans le lieu saint, selon qu’il m’avait été ordonné ?

19 Aaron lui répondit ; La victime pour le péché a été offerte aujourd’hui, et l’holocauste a été présenté devant le Seigneur ; mais pour moi il m’est arrivé ce que vous voyez. Comment donc aurais-je pu manger de cette hostie, ou plaire au Seigneur dans ces cérémonies saintes, avec un esprit abattu d’affliction ?

20 Ce que Moïse ayant entendu, il reçut l’excuse qu’il lui donnait.



LE Seigneur parla ensuite à Moïse et à Aaron, et leur dit :

2 Déclarez ceci aux enfants d’Israël : Entre tous les animaux de la terre, voici quels sont ceux dont vous mangerez :

3 De toutes les bêtes à quatre pieds vous pourrez manger de celles dont la corne du pied est fendue, et qui ruminent.

4 Quant à celles qui ruminent, mais dont la corne du pied n’est point fendue, comme le chameau et les autres, vous n’en mangerez point, et vous les considérerez comme impures.

5 Le lapin qui rumine, mais qui n’a point la corne fendue, est impur.

6 Le lièvre aussi est impur ; parce que quoiqu’il rumine, il n’a point la corne fendue.

7 Le pourceau aussi est impur ; parce que quoiqu’il ait la corne fendue, il ne rumine point.

8 Vous ne mangerez point de la chair de ces bêtes, et vous ne toucherez point à leurs corps morts, parce que vous les tiendrez comme impures.

9 Voici celles des bêtes qui naissent dans les eaux, dont il vous est permis de manger ; Vous mangerez de tout ce qui a des nageoires et des écailles, tant dans la mer que dans les rivières et dans les étangs.

10 Mais tout ce qui se remue et qui vit dans les eaux sans avoir de nageoires ni d’écailles, vous sera en abomination et en exécration.

11 Vous ne mangerez point de la chair de ces animaux, et vous n’y toucherez point lorsqu’ils seront morts.

12 Tous ceux qui n’ont point de nageoires ni d’écailles dans les eaux, vous seront impurs.

13 Entre les oiseaux, voici quels sont ceux que vous aurez soin d’éviter ; L’aigle, le griffon, le faucon,

14 le milan, le vautour et tous ceux de son espèce,

15 le corbeau et tout ce qui est de la même espèce,

16 l’autruche, le hibou, le larus, l’épervier et toute son espèce,

17 le chat-huant, le cormoran, l’ibis,

18 le cygne, le butor, le porphyrion,

19 le héron, la cigogne et tout ce qui est de la même espèce, la huppe et la chauve-souris.

20 Tout ce qui vole et qui marche sur quatre pieds, vous sera en abomination.

21 Mais pour tout ce qui marche sur quatre pieds, et qui ayant les pieds de derrière plus longs saute sur la terre,

22 vous pouvez en manger ; comme le bruchus, selon son espèce, l’attacus,