Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/1027

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vous de nous faire justice, et de venger notre sang de ceux qui habitent sur la terre ?

11 Alors on leur donna à chacun une robe blanche ; et il leur fut dit qu’ils attendissent en repos encore un peu de temps, jusqu’à ce que fût rempli le nombre de ceux qui étant leurs frères et serviteurs de Dieu comme eux, devaient aussi bien qu’eux souffrir la mort.

12 Je vis aussi que lorsqu’il eut ouvert le sixième sceau, il se fit un grand tremblement de terre ; le soleil devint noir comme un sac de poil, la lune parut toute en sang ;

13 et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les figues vertes tombent d’un figuier qui est agité d’un grand vent.

14 Le ciel se retira comme un livre que l’on roule, et toutes les montagnes et les îles furent ôtées de leur place ;

15 et les rois de la terre, les grands du monde, les officiers de guerre, les riches, les puissants, et tous les hommes, esclaves ou libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes ;

16 et ils dirent aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous, et cachez-nous de devant la face de celui qui est assis sur le trône, et de la colère de l’Agneau ;

17 parce que le grand jour de leur colère est arrivé, et qui pourra subsister ?



APRÈS cela je vis quatre anges qui se tenaient aux quatre coins de la terre, et qui arrêtaient les quatre vents du monde, afin qu’aucun vent ne soufflât sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre.

2 Je vis encore un autre ange qui montait du côté de l’orient, ayant le sceau du Dieu vivant ; et il cria d’une voix forte aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de frapper de plaies la terre et la mer,

3 en disant : Ne frappez point la terre, ni la mer, ni les arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué au front les serviteurs de notre Dieu.

4 Et j’entendis que le nombre de ceux qui avaient été marqués, était de cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des enfants d’Israël.

5 Il y en avait douze mille de marqués de la tribu de Juda, douze mille de la tribu de Ruben, douze mille de la tribu de Gad,

6 douze mille de la tribu d’Aser, douze mille de la tribu de Nephthali, douze mille de la tribu de Manassé,

7 douze mille de la tribu de Siméon, douze mille de la tribu de Lévi, douze mille de la tribu d’Issachar,

8 douze mille de la tribu de Zabulon, douze mille de la tribu de Joseph, douze mille de la tribu de Benjamin.

9 Je vis ensuite une grande multitude que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple et de toute langue. Ils se tenaient debout devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de robes blanches, et ayant des palmes dans leurs mains.

10 Ils s’écriaient, et disaient d’une voix forte : C’est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l’Agneau, qu’est due la gloire de notre salut.

11 Et tous les anges étaient debout autour du trône, et des vieillards, et des quatre animaux ; et s’étant prosternés sur le visage devant le trône, ils adorèrent Dieu,

12 en disant : Amen ! Bénédiction, gloire, sagesse, action de grâces, honneur, puissance et force à notre Dieu dans tous les siècles des siècles ! Amen !

13 Alors un des vieillards prenant la parole, me dit : Qui sont ceux-ci qui sont vêtus de robes blanches ? et d’où sont-ils venus ?

14 Je lui répondis : Seigneur, vous le savez. Et il me dit : Ce sont ceux qui sont venus ici après avoir passé par la grande tribulation, et qui ont lavé et blanchi leurs robes dans le sang de l’Agneau.

15 C’est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, et ils le servent jour et nuit dans son temple ; et celui qui est assis sur le trône, les couvrira comme une tente.

16 Ils n’auront plus ni faim, ni soif ; et le soleil, ni aucun souffle brûlant, ne les incommodera plus :

17 parce que l’Agneau qui est au milieu du trône, sera leur pasteur, et il les conduira aux sources vives des eaux, et Dieu essuiera toutes les larmes de leurs yeux.



LORSQUE l’Agneau eut ouvert le septième sceau, il se fit dans le ciel un silence d’environ une demi-heure.

2 Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu ; et sept trompettes leur furent données.

3 Alors il vint un autre ange, qui se tint devant l’autel, ayant un encensoir d’or ; et on lui donna une grande quantité de parfums, composés des prières de tous les saints, afin qu’il les offrît sur l’autel d’or qui est devant le trône de Dieu.

4 Et la fumée des parfums composés des prières des saints, s’élevant de la main de l’ange, monta devant Dieu.

5 L’ange prit ensuite l’encensoir, et l’emplit du feu de l’autel, et l’ayant jeté sur la terre, il se fit des bruits dans l’air, des tonnerres et des éclairs, et un grand tremblement de terre.