Page:Lemaître - ABC, 1921.djvu/57

Cette page n’a pas encore été corrigée


YVONNE

Yvonne était une petite fille qui ne pouvait pas se tenir tranquille à table. Elle gigotait, elle se penchait à droite, à gauche, en avant, en arrière ; elle descendait de sa chaise pour jouer avec le chien Médor, ou elle prenait la chatte Minouche sur ses genoux.

Sa mère la grondait, son père la punissait, mais Yvonne ne se corrigeait pas.

Un jour, c’était un dimanche, il y avait un très bon déjeuner, une crème au chocolat et beaucoup de gâteaux.

Yvonne avait promis d’être sage, parce qu’elle ne voulait pas être privée de dessert.

Au commencement, tout alla bien. Mais peu à peu la petite fille fut reprise par sa mauvaise habitude : elle se balança sur sa chaise, en avant et en arrière, tandis que le chien Médor et la chatte Minouche la regardaient avec un air de dire :

« Prends garde ! prends garde ! Nous connaissons quelqu’un qui va tomber. »

Et en effet, tout à coup, elle perdit l’équilibre. Elle voulut se retenir à la table ; elle se cramponna à la nappe,