Page:Lemaître - ABC, 1921.djvu/56

Cette page n’a pas encore été corrigée


XAVIER

Le petit Xavier dit à ses petits camarades, Maurice et Jean :

« Jouons ! Je serai le cocher, Maurice sera le cheval, et Jean sera le chien qui aboie après la voiture. »

Maurice fit très bien le cheval. Il hennissait, levait les pieds très haut et paraissait s’amuser beaucoup.

Alors Xavier dit :

« Je voudrais être le cheval.

— Comme tu voudras, » dit le petit Maurice.

Le petit Jean, qui faisait toujours le chien, aboyait de toutes ses forces, courait à droite et à gauche, et semblait très content.

Alors Xavier dit :

« Je voudrais être le chien. »

[Illustration]

Mais sa mère, qui regardait jouer les trois enfants, dit à Xavier :

« Je crois bien que tu voudrais être à la fois le cocher, le cheval et le chien.

— Oh ! oui, dit Xavier.

— Mais on ne peut pas être tout. Il faut choisir.

— C’est bien ennuyeux. »