Page:Leblanc - La Femme aux deux sourires, paru dans Le Journal, 1932.djvu/9

Cette page a été validée par deux contributeurs.


des contrôleurs. Gorgeret empêcha Flamant d’avancer. À quoi bon ? C’était la seule issue et les groupes étaient contraints de se désagréger. Chaque personne passait à son tour. En ce cas, comment ne pas apercevoir une femme dont le signalement était aussi nettement déterminé ?

De fait, elle apparut et la conviction des deux policiers fut immédiate. C’était bien elle, la femme signalée. C’était, sans qu’on pût en douter, celle qui s’appelait Clara la Blonde.

— Oui, oui, murmura Gorgeret. Je la reconnais. Ah ! gredine, tu n’y couperas pas.

La figure était vraiment jolie, mi-souriante, mi-effarée, avec des bandeaux blonds ondulés, des yeux dont le bleu vif se distinguait de loin, et des dents dont la blancheur éclatait ou se cachait selon le mouvement d’une bouche qui semblait toujours prête à rire.

Elle avait une robe grise, avec un col de linge blanc qui lui donnait un aspect de petite pensionnaire. L’attitude était discrète, comme si elle eût tâché de se dissimuler. Elle portait une valise de dimensions restreintes, et un sac à main, les deux objets propres mais fort modestes.

— Votre billet, mademoiselle ?

— Mon billet ?

Ce fut toute une affaire. Son billet ? Où l’avait-elle serré ? Dans une poche ? Dans son sac ? Dans sa valise ? Intimidée, gênée par les gens qu’elle faisait attendre et qui s’amusaient de son embarras, elle déposa sa valise, ouvrit son sac, et, finalement, retrouva son billet épinglé sous le parement d’une de ses manches.

Alors, se frayant un chemin entre la double haie qui s’était formée, elle passa.

— Crebleu ! grogna Gorgeret, quelle tuile de n’avoir pas le mandat ! Ce qu’on la pigerait !

— Pigez-la tout de même.

— T’es bête ! On va la suivre. Et pas de fausse manœuvre, hein ? On lui colle aux talons.

Gorgeret était trop avisé pour « coller aux talons » d’une jeune personne qui lui avait déjà filé entre les doigts avec tant de malice et dont il ne fallait pas éveiller la méfiance. Il se tint à distance, constata l’hésitation — feinte ou naturelle — de Clara la Blonde, qui cherchait à se diriger comme quelqu’un qui pénètre pour la première fois dans la salle des Pas-Perdus. Elle n’osait pas se renseigner et s’en allait à la dérive vers un but ignoré. Gorgeret murmura :