Page:Leblanc - La Femme aux deux sourires, paru dans Le Journal, 1932.djvu/120

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Raoul s’était planté devant la jeune femme et la masquait.

— Haut les mains ! cria Gorgeret, ou je tire.

Raoul, qui se tenait à cinq pas de lui environ, ricana :

— Ce que t’es pompier ! Toujours la même formule idiote. Penses-tu que tu vas tirer sur moi ! sur moi, Raoul !

— Sur toi, Lupin, clama Gorgeret, triomphant.

— Tiens, tu sais mon nom ?

— Tu avoues donc ?

— On avoue toujours ses titres de noblesse.

Gorgeret répéta :

— Haut les mains ! crebleu, sinon je tire.

— Même sur Clara ?

— Même sur elle si elle était là.

Raoul s’effaça.

— Elle est là, bouffi.

Les yeux de Gorgeret s’écarquillèrent. Son bras retomba. Clara ! la petite blonde qu’il venait de rendre au marquis d’Erlemont ! Était-il admissible ?… Non, tout de suite la chose lui parut hors de toute possibilité. Si vraiment c’était Clara et c’était Clara, il n’en pouvait douter — il eût fallu en conclure que l’autre femme…

— Allons ! plaisantait Raoul… tu brûles… encore un petit effort… Ouf ! ça y est… Mais oui, cornichon, il y en a deux… l’une qui arrivait de son village et que tu as consacrée en tant que Clara, et l’autre…

— La maîtresse du grand Paul.

— Quel goujat ! riposta Raoul. Dirait-on que tu es le mari de l’adorable Zozotte ?

Gorgeret, furieux, stimulant ses hommes, vociféra :

— Empoignez-moi ce gaillard-là. Et si tu remues, je t’abats, gredin !

Les deux hommes s’étaient élancés. Raoul sauta sur place. Chacun d’eux reçut un coup de pied au ventre. Ils reculèrent.

— Ça, c’est un tour de ma façon ! cria Raoul. Le truc de la double savate.

Une détonation retentit, mais Gorgeret avait tiré de manière à n’atteindre personne.

Raoul s’esclaffa.

— Voilà qu’il esquinte ma corniche ! Quelle couche ! T’es trop bête aussi de te jeter dans l’aventure sans avoir pris tes précautions. Je devine ce qui s’est passé. On t’a communiqué mon adresse et tu as foncé comme un bœuf qui voit rouge. Il t’aurait fallu vingt petits camarades, mon pauvre vieux.

— Il y en aura cent ! il y en aura mille ! hurla Gorgeret, se retournant au bruit d’une auto qui s’arrêtait du côté de l’avenue.

— Tant mieux, dit Raoul, je commençais à m’embêter.

— Crapule, va, tu es bien fichu !

Gorgeret voulut sortir de la salle pour aller au-devant de ses renforts. Chose bizarre, la porte, dès le début,