Page:Le Tour du monde - 45.djvu/6

Cette page n’a pas encore été corrigée


LE TOUR DU MONDE

NOUVEAU

JOURNAL DES

VOYAGES.







Paysans russes et tartares voy. p. 9). — Dessin de Yvan Pranishnikoff.

LA PERSE, LA CHALDÉE ET LA SUSIANE.

PAR

MADAME JANE DIEULAFOY,

OFFICIER D’ACADÉMIE.

4881-1882, — TEXTE ET DESSINS [NÉDITS.

Tous les dessins de ce voyage dont la source n’est pas indiquée ont été faits d’après les photographies exécutées par Mme Dieulafoy.


À la suite de travaux sur les arts musulmans entrepnis depuis plusieurs années par M. Diculafoy, ingénieur des ponts et chaussées, le Ministère de l’instructign publique et des beaux-arts confia à cet ingénieur la mission d’aller étudier en Perse les monuments construits par les princes Sassanides du troisième au septième siècle de notre ère et les origines de la décoration en faïence. |

Le Ministère des travaux publics autorisa M. Dicu-

XLV. — 1148 niv


lafoy à quitter le service de construction de chemins de fer qu’il dirigeait dans le midi de la France et le chargea de relever les travaux d’art anciens et modernes qui pouvaient se trouver dans l’Iran.

Mme Diculafoy avait déjà suivi son mari dans ses précédents voyages en Espagne, au Maroc, dans la Haute Égypte, elle l’accompagna de nouveau.

Escortés de quelques servileurs indigènes, ils parcoururent à eux seuls la Perse, y compris le Fars-si

L