Page:Le Tour du monde - 06.djvu/81

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Jalons d’une route dans la Pampa (voy. p. 92).


VOYAGE DE L’OCÉAN PACIFIQUE À L’OCÉAN ATLANTIQUE, À TRAVERS L’AMÉRIQUE DU SUD,

PAR M. PAUL MARCOY[1].
1848-1860. — TEXTE ET DESSINS INÉDITS[2].




PÉROU.

PREMIÈRE ÉTAPE.

D’ISLAY À AREQUIPA.


Islay et ses rivages. — Vicar of Bray. — Un déjeuner de garçons. — I pede fausto. — Pendant que des muletiers boivent, l’auteur babille. — La pampa et les ossements. — Le Tampu et la carte à payer. — Une vallée vue à vol d’oiseau. — Détails scientifiques qui n’intéresseront personne. — Étapes et lieux divers.

Islay, situé sur la côte du Pérou par 17° 01’ de latitude méridionale et 74° 30’de longitude occidentale, est le port de commerce et le siége de la douane du département et de la ville d’Arequipa. Sa baie, de figure irrégu-

  1. Cette relation est à tous les points de vue une des plus importantes que puisse publier le Tour du monde. Une érudition qui n’est étrangère à aucune branche de la science, un vrai talent de dessinateur, de grandes facultés d’observation pour le sol et les mœurs, une connaissance profonde de toutes les ressources de notre langue, telle est la réunion de qualités, bien rares dans un voyageur, que l’on peut constater dans M. P. Marcoy. Son itinéraire comprend le Pérou tout entier, les deux versants des Andes et le bassin immense de l’Amazone, depuis l’origine des affluents les plus méridionaux de ce roi des fleuves jusqu’à son embouchure dans l’Océan. Il traverse, par conséquent, les climats les plus opposés et les aspects les plus variés de la nature. Bien que la première étape de cet itinéraire (celle même que nous donnons aujourd’hui) ait été publiée en grande partie dans la Revue contemporaine, nous ne doutons pas que nos lecteurs ne nous sachent gré de la retrouver ici.
  2. Les gravures qui accompagnent le texte de M. Marcoy ont été exécutées d’après ses riches albums et sous ses yeux par M. Riou.