Page:Le Tour du monde - 03.djvu/161

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Costumes du Hardanger (voy. p. 171). — Dessin de M. de Saint-Blaise.


VOYAGES DANS LES ÉTATS SCANDINAVES,

TEXTE ET DESSINS DE M. DE SAINT-BLAISE[1].
1856. TEXTE ET DESSINS INÉDITS.




NORVÉGE.


Copenhague. — Le Sund. — La baie de Christiania. — Horten. — Oscarsborg. — Christiania. — Kragerö. Arendal. — Christiansand. — Fede. — Fleckefjord. — Eide. — Stavanger. — Hardangerfjord. — Utne. — Ullensvang. — Bergen.

Mon habitude est, en voyage, de laisser à l’imprévu une large part dans mes destinées de touriste. C’est en profitant des circonstances favorables, en les saisissant pour ainsi dire aux cheveux, que je parviens, presque toujours, à donner raison à cette épithète : « voyage d’agrément, » si rarement vraie pour le touriste méthodique !

Parti de France avec l’intention d’aller explorer l’Islande, je m’arrêtai quelques jours à Copenhague, où, par hasard, à un dîner chez mon banquier, je fis la connaissance d’un Anglais, sir Arthur B., voyageur comme moi, mais qui se dirigeait du côté de la Norvége, avec le projet d’en longer les côtes et de pénétrer jusqu’au fond de ces pittoresques fjords, ou bras de mer étroits qui découpent profondément les premières terrasses des Alpes scandinaves.

Sir Arthur me montra par la croisée ouverte un élégant petit yacht à vapeur qui se balançait gracieusement dans le port. « Voilà mon navire, me dit-il, j’ai

  1. Voy. dans notre deuxième volume (second semestre de 1860), page 65, le voyage de M. Paul Riant au Telemark et à l’évêché de Bergen, et les cartes de ces deux provinces.