Page:Le Play, L’Organisation De La Famille, 1884.djvu/493

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


initiative se trouvent paralysées et subordonnées à la volonté, aux caprices même, de ses nombreux voisins.

Voilà pourquoi ceux qui se sont montrés à l’origine les plus ardents adversaires de la loi sur les réunions des parcelles, en sont toujours devenus les plus chauds partisans quand ils ont été à même d’apprécier les avantages multiples qui découlaient de sa mise à exécution ; partout où les réunions ont été opérées, on n’entend proférer qu’un regret, celui de ne pas les avoir effectuées plus tôt. (Voir pour plus de détails le rapport de M. Tisserand à la Société d’économie sociale, les plans qui y sont annexés, et la discussion à laquelle il a donné lieu. Bulletin, t. IV., p. 521 et suiv.)