Page:Le Play, L’Organisation De La Famille, 1884.djvu/35

Cette page a été validée par deux contributeurs.


LA FAMILLE
SOUS SES TROIS RÉGIMES




CHAPITRE I

LA DÉFINITION DES TROIS FAMILLES




§ 1er

LE PROGRÈS ET LA STABILITÉ DES RACES


Certains peuples s’appliquent depuis un temps immémorial à constituer par une culture assidue les plus belles races d’animaux domestiques. Pour atteindre ce but, ils choisissent avec une sollicitude particulière les individus chargés de reproduire chaque espèce. Ils assurent ensuite aux jeunes élèves les meilleurs moyens de développement : une habitation saine, une bonne nourriture, l’apprentissage du travail réclamé par le maître.

Mais les peuples n’ont songé à perfectionner ainsi une race de ces utiles auxiliaires qu’après s’être inspirés d’autres préoccupations d’un ordre