Page:Le Play, L’Organisation De La Famille, 1884.djvu/338

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


comprend 469 ménages, se décompose, en effet, de la manière suivante :


Paysans proprement dits 
38
Journaliers-agriculteurs, propriétaires 
49
Fermiers proprement dits 
28
Ouvriers-domestiques attachés à l’exploitation agricole 
57
Gens de métier propriétaires, journaliers ou tâcherons (maçons, chanvriers, tisserands, tourbiers, etc) 
122
Ouvriers-propriétaires indigents, à qui la bienfaisance publique vient en aide 
14
Ouvriers chefs de métier, industriels ou commerçants 
68
Propriétaires vivant de la location de leurs immeubles 
67
Personnes appartenant aux professions libérales 
13
10°
Rentiers 
13

Total des chefs de ménage 
469


À S***, ainsi que dans les localités de la France où la transmission des biens a lieu conformément à la loi du partage forcé, la propriété est extrêmement divisée. Deux causes tendent encore à accroître ce morcellement : d’abord, le sol étant de peu de valeur, chaque ouvrier peut, avec de faibles économies, se rendre acquéreur d’un petit coin de terre ; ensuite, les alentours du village étant plus fertiles que le reste du territoire, les cohéritiers tiennent à conserver chacun leur part de toute parcelle du domaine paternel qui est située à proximité de leur habitation. La banlieue des villages champenois est une véritable mosaïque. Dans plusieurs communes il n’est pas rare de rencontrer des champs