Page:Le Play, L’Organisation De La Famille, 1884.djvu/181

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE VI

HISTOIRE DE LA FAMILLE


§ 28

PHASES PRINCIPALES DE L’EXISTENCE

Élevés avec sollicitude par les parents, entourés dès leur plus jeune âge de soins et de distractions au milieu d’une communauté nombreuse, les enfants vivent en pleine liberté dans les conditions les plus favorables au développement des facultés physiques, de l’intelligence et des sentiments moraux. On ne les surcharge de travaux, ni à l’école, ni au catéchisme ; on attache même de l’importance à reculer vers 14 ans l’époque de la première communion, et il s’écoule ensuite une année au moins avant que l’on emploie aux travaux la totalité de leur temps.

Les mariages sont tardifs : ils ont ordinairement lieu de 24 à 25 ans pour les filles, de 28 à 30 ans pour les garçons, souvent plus tard encore. De chaque union sortent ordinairement 8 à 10 enfants. L’aîné (garçon ou fille) se marie le premier dans la maison paternelle, et le jeune ménage qui doit un jour, conformément à la