Page:Le Play, L’Organisation De La Famille, 1884.djvu/172

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE V

MODE D’EXISTENCE DE LA FAMILLE


§ 25

ALIMENTS ET REPAS

Le régime alimentaire de la famille, suffisant à la rigueur pour donner aux forces physiques leur complet développement, est néanmoins soumis aux règles de la plus sévère économie ; on n’y voit jamais apparaître le superflu, même aux principales fêtes de l’année.

Ce régime a pour bases essentielles les céréales, la graisse et la viande de porc, le beurre, le sel et quelques légumes.

Les céréales se préparent sous quatre formes principales : 1° le pain de seigle et de froment mélangés ; 2° la mestura, sorte de pain de qualité inférieure, enfournée à l’état de pâte très molle composée d’un mélange d’orge, de maïs, de millet et de sarrasin ; 3° la bouillie de maïs préparée à l’eau et au sel, quelquefois au lard, et mangée chaude ; la même refroidie à l’état de