Page:Le Livre rouge de la Commune, extrait du Journal officiel.djvu/16

Cette page a été validée par deux contributeurs.


travail et celui de M. Duguiès, toute accusation pouvant m’être préjudiciable.

« Recevez, etc.

« Georges d’Heylli. »


Je prévenais en même temps mon confrère M. Henri Duguiès de cette rencontre inattendue, et M. Duguiès me répondait aussitôt qu’il s’était borné à rédiger son travail en vue des lecteurs du Journal de Paris, et qu’il n’avait aucune intention de le publier en dehors du journal même.

La publication de M. Duguiès ayant eu un grand retentissement, je devais au lecteur, sous les yeux duquel a pu déjà sans doute passer l’intéressante nomenclature du Journal de Paris, cette courte mais indispensable explication.

J’ai rejeté aux appendices de ce volume quelques réclamations de divers personnages figurant au Journal officiel de la Commune et tout naturellement cités par M. Duguiès et par moi dans la liste des fonctionnaires qu’elle