Page:Le Dantec - Lamarckiens et Darwiniens.djvu/34

Cette page a été validée par deux contributeurs.

sera fixée, il y aura hérédité absolue, jusqu’à ce que de nouvelles conditions interviennent qui nécessitent une nouvelle modification dans un autre sens.

L’hérédité des caractères acquis par assimilation fonctionnelle est le second principe de Lamarck :

« Tout ce que la nature a fait acquérir ou perdre aux individus par l’influence des circonstances où leur race se trouve depuis longtemps exposée et, par conséquent, par l’influence de l’emploi prédominant de tel organe ou par celle d’un défaut constant d’usage de telle partie, elle le conserve par la génération aux nouveaux individus qui en proviennent, pourvu que les changements acquis soient communs aux deux sexes ou à ceux qui ont produit ces nouveaux individus. »

On voit que ces deux principes sont une conséquence de la sélection naturelle s’exerçant entre les tissus.