Page:Le Dantec - Lamarckiens et Darwiniens.djvu/178

Cette page a été validée par deux contributeurs.

l’éducation, éducation étant pris dans le sens très général de l’ensemhle des conditions que l’organisme a traversées depuis qu’il était œuf. Or, la manière dont un organisme réagit à un moment donné à une excitation donnée dépend évidemment de l’état de l’organisme à ce moment précis ; mais l’état de l’organisme au moment considéré étant le produit de l’hérédité et de l’éducation, ce que vous faites aujourd’hui dépend évidemment, non seulement des conditions dans lesquelles vous vous trouvez, mais de toutes les conditions que vous avez traversées depuis l’œuf, de tout ce que vous avez fait depuis le moment de votre conception. Il n’est pas inutile d’insister sur ce fait et de l’exprimer de plusieurs manières.

L’organisme vivant est dans un état dynamique constant. À chaque moment précis, il a des propriétés précises ; ces propriétés se manifestent par des réactions qui dépendent des conditions extérieures. Une minute après, il a d’autres propriétés précises qui dépendent : 1° des propriétés qu’il avait une minute avant, 2° de la manière dont ces propriétés se sont manifestées pendant la minute considérée, c’est-à-dire de l’ensemble des conditions extérieures que l’organisme a trouvées pendant cette minute. Autrement dit, la vie d’un organisme est une succession d’états tels que chaque état dépend uniquement de l’état précédent et des circonstances qu’il a traversées dans l’intervalle des deux états.

Le premier état de l’organisme est l’œuf, avec toutes ses propriétés personnelles, c’est-à-dire avec son hérédité ; cet état se transforme successivement dans tous les états ultérieurs sous l’influence des conditions de milieu et domine par conséquent tous