Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/413

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



3Il envoya des troupes d’oiseaux voltigeans sur leurs têtes ;

4Ils lançaient sur eux des pierres gracées par la vengeance céleste.

5Les perfides furent réduits comme la feuille de la moisson coupée.



CHAPITRE CVI.
Les Coréïshites.
donné à La Mecque, composé de 4 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


A l’union des Coréïshites[1].

2Elle importe à la sûreté du commerce pendant l’hiver et l’été.

3Qu’ils adorent le Dieu de ce temple, le Dieu qui les a nourris pendant la famine,

4Et qui les a délivrés des alarmes[2].


  1. Les Coréïshites formaient la tribu la plus distinguée et la plus puissante d’entre les Arabes. La sixième année de l’hégire, Mahomet ayant fait la paix avec eux leur adressa ce chapitre.
  2. Des alarmes causées par l’approche d’Abraha. Gelaleddin.