Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/32

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



124Nous t’avons inspiré d’embrasser la religion d’Abraham, qui reconnut l’unité de Dieu, et qui n’adora que sa majesté suprême.

125Le Seigneur établit le sabbat parmi les juifs qui disputaient à ce sujet. Il jugera leurs différents au jour de la résurrection.

126Emploie la voix de la sagesse et la force de la persuasion pour appeler les hommes à Dieu. Combats-les avec le charme de l’éloquence. Dieux connaît parfaitement ceux qui sont dans l’égarement, et ceux qui marchent au flambeau de la foi.

127Si vous vous vengez, que la vengeance ne passe pas l’offense. Ceux qui souffriront avec patience feront une action plus méritoire.

128Sois constant ; Dieu aidera ta constance. Ne pleure point sur leur sort. Ne t’alarme point des piéges qu’ils te tendent. Dieu est avec ceux qui le craignent et qui sont bienfaisans.



CHAPITRE XVII [1].
Le Voyage nocturne.
donné à La Mecque, composé de 111 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


Louange à Dieu, qui a transporté poenant la nuit son serviteur du temple de la Mecque au temple de


  1. Ce chapitre est nommé Esra, qui veut dire il a transporté durant la nuit. Mahomet dit seulement dans le Coran que Dieu l’a transporté pendant la nuit du temple de la Mecque dans celui de Jérusalem. Il était trop prudent pour décrire ce voyage miraculeux, imaginé pour donner du poids à la nouvelle manière de prier qu’il voulait établir. Il se contenta de le raconter de vive voix, et voyant qu’il ne prenait pas dans le public, il n’en parla plus. La tradition a transmis le voyage nocturne comme une de ces vérités que les mahométans doivent croire sans examen. Les auteurs les plus graves le regardent comme une vision. Ils soutiennent que Mahomet ne fut transporté qu’en esprit. (Voyez vie de Mahomet.)