Page:Lazare - L’Antisémitisme, 1894.djvu/167

Cette page a été validée par deux contributeurs.


et le Hollandais positif ou l’Anglais, cet Anglais dont le caractère, dit Emerson, peut se ramener à une dualité irréductible qui fait de ce peuple le plus rêveur et le plus pratique du monde, chose que l’on peut également dire des Juifs.

En France, les Juifs portugais avaient été autorisés par Henri II à s’établir à Bordeaux, où, en vertu des privilèges conférés, privilèges que confirmèrent Henri III, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI, ils acquirent de grandes richesses dans le commerce maritime.

Dans les autres villes de France, on en trouvait fort peu, encore que ceux qui séjournaient soit à Paris, soit ailleurs, n’y avaient élu domicile qu’à cause de la tolérance administrative. En Alsace seulement existait une forte agglomération.

L’excellence de leur situation ne provoquait pas de manifestations violentes, parfois on protestait un peu, on disait avec Expilly : « On voit avec une peine infinie que des hommes aussi vils, qui n’ont été reçus qu’en qualité d’esclaves, aient des meubles précieux, vivent délicatement, portent de l’or et de l’argent sur leurs habits, se parent, se parfument, apprennent la musique instrumentale et vocale et montent à cheval par pure distraction. » Cependant de jour en jour une plus large tolérance se manifestait à leur égard ; le monde se rapprochait d’eux. Se rapprochaient-ils à leur tour du monde ? Non. Ils semblaient s’attacher de plus en plus à leur patriotisme mystique ; plus ils allaient, plus les rêves de la Kabbale