Ouvrir le menu principal

Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/68

Cette page a été validée par deux contributeurs.



XXXI



Les armes perfectionnées sont l’instrument de règne d’un mauvais prince. La grande affaire pour un prince c’est d’y répugner.

Voici pourquoi les adeptes de la Doctrine ne s’en tiennent pas à l’emploi des armes perfectionnées :

Dans le protocole des préséances, quand il s’agit de placer des sages, les places en vue sont à gauche. Dans le protocole des préséances, quand il s’agit de placer les empiriques du militarisme, les places en vue sont à droite.

Les armes perfectionnées sont l’outil