Ouvrir le menu principal

Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/66

Cette page a été validée par deux contributeurs.



XXX



C’est par la grâce de la Doctrine et non en faisant appel à la force armée que les princes et les ministres qui les secondent consolideront l’empire.

La grande affaire pour les princes et les hommes d’état, c’est l’amour et encore l’amour[1].

Là où des armées ont campé poussent les épines et les ronces. Le goût des grandes armées se paie en années calamiteuses.

L’homme d’état qui par la grâce de la

  1. L’amour du peuple vraisemblablement. Mais je n’en jurerais pas.