Ouvrir le menu principal

Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/53

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Doctrine, on pratiquait la vertu et l’on arrivait au détachement de tout.

Voilà pourquoi, presque sans agissements, la Doctrine faisait des prosélytes, la vertu trouvait des adeptes et les disciples affluaient au détachement de tout.

Ces ancêtres ne se contentaient pas de dire la vérité : ils n’eurent jamais l’impression de la dire.