Ouvrir le menu principal

Page:Languet - Catéchisme du diocèse de Sens, 1765.djvu/89

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
89
du Dioceſe de Sens.

me de battre quelqu’un, eſt-il obligé d’accomplir ſon jurement.
R. Non. il feroit un ſecond péché en accompliſſant ſon jurement.
D. Si on a juré de faire quelque choſe loüable, eſt-on obligé de l’executer ?
R. Oüi, on y eſt obligé, ſi en cela on ne fait point de tort au prochain.
D. N’y a-t’il point d’occaſions où il ſoit permis de jurer ?
R. Oüi, par exemple ; quand le Juge l’ordonne & que le ſerment qu’on fait, eſt ſelon la vérité,
D. Qu’eſt-ce que le Blaſphême ?
R. C’eſt une parole injurieuſe contre Dieu, ou ſes Saints, ou la Religion : & c’eſt un crime énorme.
D. Qui ſont ceux qui péchent encore contre ce Commandement ?
R. Ceux qui par colere ou autrement diſent qu’ils ſe ſouhaitent ou aux autres la mort, ou la damnation, ou la peſte, ou la poſſeſſion du démon.
D. Que nous eſt-il encore ordonné par ce Commandement ?
R. Il eſt ordonné d’accomplir les Voeux qu’on a faits.
D. Qu’eſt-ce qu’un Voeux ?
R. C’eſt une promeſſe faite à dieu, par laquelle on veut s’obliger de faire à ſon honneur, ou à celui des Saints, quelque action de piété.
D. Péche-t’on en n’accompliſſant pas les voeux qu’on a faits ?
R. Oüi, c’eſt un grand péché de ne les pas accomplir.
D. Eſt-ce une choſe agréable à dieu de faire des voeux ?