Ouvrir le menu principal

Page:Languet - Catéchisme du diocèse de Sens, 1765.djvu/88

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
88
Catéchiſme

R. En mépriſant ou profanant ce qui eſt conſacré à Dieu.
D. Comment par ſuperſtition ?
R. En mettant ſa confiance en de certaines paroles & de vaines obſervances que l’Egliſe n’approuve point.
D. Donnez-en un exemple.
R. Ceux qui croyent guérir des animaux par de certaines paroles, péchent par ſuperſtition.

Martire des ſept Freres, & de leur Mere, Liv. 2. des Machabées, ch. 7.
PRATIQUES. 1. Reſpecter tout ce qui eſt conſacré à Dieu, les Egliſes, les Prêtres, les Vaſes ſacrés, les ornemens des Autels.
2. N’employer jamais à des plaiſanteries les chants et prieres de l'Egliſe, ou les paroles de l’Ecriture Sainte.
3. Avoir dans ſa chambre ou porter ſur ſoi un Crucifix, pour honorer plus ſouvent en le voyant, Jeſus crucifié pour nous.

XLVIII. Du 2. Commandement.

Dieu en vain tu ne jureras, ni autre choſe pareillement.

D. QU’eſt ce que Dieu défend par ce Commandement ?
R. Il défend, 1. De Jurer mal-à-propos. 2. De blaſphémer. 3. De faire des imprécations contre ſoi ou contre le prochain.
D. Qu’eſt-ce que Jurer ?
R. C’eſt prendre Dieu à témoin par lui-même, ou par quelqu’une de ſes créatures, de la vérité de ce qu’on dit.
D. En combien de manieres jure-t’on mal-à-propos ?
R. 1. En jurant contre la vérité ; c’eſt ce qu’on appelle parjure.
2. En jurant ſelon la vérité, mais ſans néceſſité.
3. En jurant de faire quelque choſe de criminel.
D. Celui qui a juré de faire une mauvaiſe action, com-