Ouvrir le menu principal

Page:Languet - Catéchisme du diocèse de Sens, 1765.djvu/54

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
54
Catéchiſme

R. Il n’en faut qu’un ſeul.

Sortie d’Egypte, et paſſage de la Mer rouge, figure du Batême. Exod. chap. 13 et 14.
PRATIQUES. 1. Ceux qui ont conſervé la grace du Batême, devroient demander chaque jour à Dieu de mourir plutôt que de la perdre.
2. Se faire une fête particuliere du jour auquel on a été batiſé, communier ce jour là, ou le Dimanche ſuivant, faire quelque autre bonne oeuvre pour remercier Dieu de la grace qu’on a reçuë en ce jour.
3. Se mettre quelquefois à genoux auprès des Fonts Batiſmaux, pour y renouveller les promeſſes qu’on a faites à Dieu dans ſon Batême.

XXVIII. De la Confirmation.

D. QU’eſt-ce que la Confirmation ?
R. C’eſt un Sacrement qui nous donne le Saint-Eſprit avec l’abondance de ſes graces.
D. Pourquoi le Saint-Eſprit nous eſt-il donné dans la Confirmation ?
R. Pour nous rendre parfaits Chrétiens, et nous faire confeſſer la Foi de Jeſus-Chriſt, même au péril de notre vie.
D. Comment ce Sacrement nous rend-il parfaits Chrétiens ?
R. En nous rendant forts et courageux dans la Foi.
D. Eſt-ce pour cela qu’il eſt appellé Confirmation ?
R. Oüi, parce qu’il nous confirme et nous affermit dans la profeſſion de la Foi.
D. La Confirmation eſt-elle abſolument néceſſaire pour
être ſauvez ?
R. Non, mais ceux qui la négligent, offenſent Dieu, et ſe privent des graces que donne ce Sacrement.
D. Peut-on le recevoir pluſieures fois ?
R. Non, parce qu’il imprime caractere.