Ouvrir le menu principal

Page:Languet - Catéchisme du diocèse de Sens, 1765.djvu/51

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
51
du Dioceſe de Sens.
2. Etendre notre reſpect ſur les choſes que l’Egliſe benit, par rapport aux Sacremens, comme l’Eau benite, le Pain benit, les Vaſes et les Ornemens ſacrés.
3. Reſpecter les Prêtres et les Religieux, comme les Miniſtres des Sacremens, n’en point dire de mal, interpréter en bonne part leurs actions, les ſecourir dans leur pauvreté.

XXVI. Du Batême.

D. QU’eſt-ce que le Batême ?
R. C’eſt un Sacrement qui efface le péché originel, et nous fait enfans de dieu et de l’Egliſe.
D. Comment donne-t’on le Batême ?
R. On verſe de l’eau naturelle ſur la tête de celui qu’on batiſe, en diſant : Je vous batiſe au Nom du Pere, et du Fils, et du Saint-Eſprit.
D. Pourquoi dites-vous qu’on verſe de l'eau naturelle ?
R. C’eſt qu’on ne doit batiſer qu’avec de l’eau naturelle, comme de puits, de riviere, de puye, &c. et ſi on batiſoit avec de l’eau-roſe, du vin ou d’autres liqueurs, le Batême ne ſeroit pas bon.
D. Faut-il que cette eau ſoit benite ?
R. Dans un danger preſſant on peut ſe ſervir de l’eau qui ne ſoit pas benite.
D. Sur quelle partie du corps doit-on verſer l’eau pour batiſer ?
R. Ordinairement ſur la tête, on ſi on ne peut, il faut la verſer ſur une des plus notables parties du corps.
D. Si l’eau ne touchoit que la ſuperficie des cheveux, ou les habits, le Batême ſeroit-il bon ?
R. Non, il ne ſeroit pas bon.
D. En quel tems faut-il dire ces paroles, Je vous batiſe, au Nom du Pere, et du Fils, et du Saint-Eſprit ?