Ouvrir le menu principal

Page:Languet - Catéchisme du diocèse de Sens, 1765.djvu/46

Cette page a été validée par deux contributeurs.
46
Catéchiſme
2. Prier ſouvent pour demander à Dieu ſes graces, ſurtout dans les tentations, ou au commencement de ſes actions ; aller quelquefois devant le ſaint Sacrement prier à cette intention.
3. Quand on a fait une bonne oeuvre, s’humilier devant Dieu, reconnoiſſant que c’eſt l’effet de ſa grace.
4. Quand le ſaint Eſprit nous inſpire ou de faire une bonne oeuvre, ou de fuir l’occaſion du péché, ne pas différer, mais obéïr auſſitôt à ſon mouvement.

XXIII. Du Pater, ou Oraiſon Dominicale.

D. QUelle eſt la plus excellente priere ?
R. C’eſt le Pater.
D. Qu’eſt-ce que le Pater ?
R. C’eſt une priére qui nous a été enſeignée par Jeſus-Chriſt.
D. A qui parlons-nous en diſant le Pater ?
R. Nous parlons à dieu.
D. Pourquoi l’apellons-nous notre Pere ?
R. Pour nous apprendre à avoir en dieu la confiance qu’un fils doit avoir en ſon pere.
D. dieu eſt-il notre Pere ?
R. Oüi, il nous a donné la vie, et il nous donnera ſon héritage qui eſt le Ciel.
D. Pourquoi diſons-nous, notre Pere plûtôt que mon Pere ?
R. C’eſt pour montrer que tous les Chrétiens ſont freres, ayant tous un même Pere.
D. Pourquoi diſons-nous Qui êtes aux Cieux, dieu étant par tout ?
R. C’eſt que, quoique dieu ſoit par tout, nous regardons le Ciel comme le trône de ſa gloire.
D. Combien y a-t’il de demandes au Pater ?
R. Il y en a ſept.