Ouvrir le menu principal

Page:Lamontagne-Beauregard - La moisson nouvelle, 1926.djvu/52

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
50
LA MOISSON NOUVELLE


Mais ce tableau n’a pas la gaieté qu’il paraît :
L’ennui se cache sous ces beaux visages roses,
Comme la tache noire au calice des roses,
Comme le ver qui ronge un beau fruit, en secret !…