Ouvrir le menu principal

Page:Lamontagne-Beauregard - La moisson nouvelle, 1926.djvu/112

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
110
LA MOISSON NOUVELLE


Pour moi, la nuit comme le jour
Scintille d’un éclat suprême,
Puisque celui que j’aime m’aime,
Puisque son cœur m’aime d’amour !…