Page:Lamarck - Philosophie zoologique 2.djvu/470

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


a un intérêt contraire à celui du tout ; et si elle raisonne, elle trouve ce tout mal fait. Dans la réalité, cependant, ce tout est parfait, et remplit complétement le but pour lequel il est destiné.



FIN DES ADDITIONS.