Page:Lagrange - Synopse des quatre Evangiles.djvu/34

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


SYNOPSE ÉVANGÉLIQUE
________________________________________________________

PROLOGUE


1. Le Verbe incarné et son précurseur

Jn. i.1 Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu.

2 Celui-là était au commencement avec Dieu. 3 Tout s’est fait par lui, et sans lui rien ne s’est fait de ce qui s’est fait. 4 En lui était [la] vie, et la vie était la lumière des hommes ; 5 et la lumière luit dans les ténèbres ; et les ténèbres ne l’ont point comprise.

6 Il y eut un homme, envoyé de Dieu. Son nom [était] Jean. 7 Celui-là vint pour [le] témoignage, afin de rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui – 8 non qu’il fût, lui, la lumière, mais afin qu’il rendit témoignage à la lumière.

9 C’était la vraie lumière, – celle qui éclaire tout homme, – venant dans le monde. 10 Il était dans le monde – et le monde a été fait par lui et le monde ne le connut pas. 11 Il vint chez lui, et les siens ne l’accueillirent pas ! 12 Mais tous ceux qui le reçurent, il leur donna pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom, 13 qui ne sont nés, ni du sang, ni d’un vouloir charnel, ni d’un vouloir d’homme, mais de Dieu. 14 Oui, le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'un tel Fils unique tient d’un tel Père, plein de grâce et de vérité.

15 Jean lui rend témoignage et s’écrie disant : « C’était de lui que je disais : Celui qui vient après moi a passé devant moi, parce qu’il existait avant moi. »

16 Si bien que de sa plénitude nous avons tous reçu, et grâce après grâce ; 17 car la Loi a été donnée par l'intermédiaire de Moïse, la grâce et la vérité se sont répandues par l'intermédiaire de Jésus-Christ. 18 Personne n'a jamais vu Dieu : un Dieu Fils unique, étant dans le sein de [son] Père, Celui-là [l’]a raconté.


NOTES. –

  1. 1. Les miséricordes du Seigneur sont vie et lumière. Le Verbe éternel et créateur est venu dans le monde : il s’est incarné et a vécu parmi les Juifs. Ceux qui croient en Jésus, sont régénérés par le baptème et participant à sa plénitude de grâce. Tandis que la Loi a été donnée par l'intermédiaire de Moïse, la grâce et la vérité sont « produites » (facia est) par le Verbe incarné, de même que l'univers a été produit (facia sunt) par le Verbe éternel. L'évangéliste, ancien disciple du Baptiste, souligne l’importance du témoignage du plus grand des Prophètes.